jeudi 27 février 2014

La musique de Snow Patrol à l’honneur dans le nouveau film de Neil Burger.

snow patrol



La musique de la célèbre formation irlandaise sera mise à l’honneur dans le nouveau film de science-fiction de Neil Burger.
Actuellement en pleine préparation de ce qui sera son septième album studio, le groupe de rock alternatif Snow Patrol vient de dévoiler "Won’t Let You Go", un tout nouveau titre enregistré pour les besoins du film "Divergente", prévu dans les cinémas pour le 9 avril prochain.

Inspiré du livre de Veronica Roth, ce long-métrage de science-fiction dans lequel figurera notamment Kate Winslet bénéficie d’une bande originale très éclectique de par la participation d’artistes aussi variés que Gesaffelstein, A$AP Rocky, Woodkid, Imagine Dragons ou encore M83.

Ici, découvrez le titre ‘’Won’t Let You Go’’ suivi de la bande-annonce du film.



Paul McCartney récompensé par le magazine anglais NME


Beatles  - . AFP PHOTO / POOL / CAMERON SPENCER ©

Paul McCartney vient d'être récompensé pour ses 50 ans de carrière par le magazine anglais NME.
Paul McCartney a été récompensé et ovationné mercredi pour sa carrière longue de 50 ans, lors de la cérémonie annuelle de remise des prix de l'influent magazine musical britannique NME. "Ce qu'il y a de bien avec l'écriture de chansons, c'est que tu ne sais pas comment tu fais ça donc tu ne peux pas en parler", a plaisanté la star de 71 ans, en recevant un prix spécial récompensant ses talents d'auteur-compositeur des mains de Damon Albarn, chanteur du groupe Blur et fondateur de Gorillaz.

En 1963, les Beatles avaient joué lors de la remise des prix qu'organise chaque année à Londres le magazine NME, aux avis très suivis dans le monde de la musique. Le groupe était à nouveau en tête d'affiche de la cérémonie en 1964, alors que la Beatlemania envahissait le Royaume-Uni. Parmi les autres artistes consacrés par le New Musical Express, la princesse de la pop Lily Allen a confirmé son retour après quelques années de "retraite" en raflant la récompense dans la catégorie du "Meilleur artiste solo".

Décès de Franny Beecher

Franny Beecher  - ADAM ROUNTREE - AP ©


Décès de Franny Beecher, guitariste du groupe Bill Haley & His Comets.
Franny Beecher, ancien guitariste du groupe rock Bill Haley et ses Comètes, est décédé à l'âge de 92 ans. Le musicien est mort dans son sommeil lundi soir dans une maison de repos près de Philadelphie, a annoncé sa fille, Pauline Grinstead, citée par plusieurs médias.

Né en 1921 à Norristown (Pennsylvanie), le musicien a commencé à jouer de la guitare devant un public à l'âge de 17 ans et a continué jusqu'à 90 ans. Le groupe Bill Haley et ses Comètes est notamment connu pour ses morceaux "Rock Around the Clock", "See You Later, Alligator" ou encore "Crazy Man, Crazy".

Oasis réédite

Oasis


A défaut de se reformer, les frères ennemis d'Oasis pourront réécouter chacun dans leur coin leurs débuts musicaux.
Oasis a annoncé le 26 février ce qu'il considérait comme une "grande" nouvelle: la réédition de ses premiers albums. Pour fêter les 20 ans de "Definitely Maybe", leur premier, le groupe a donc décidé de rééditer le 19 mai ses trois premiers disques en incluant du contenu inédit: images et vidéos d'archives à l'appui sur le site du groupe.

Les anglais brisent ainsi le rêve d'une partie des fans d'Oasis qui croyaient encore en une reformation du groupe et d'une réconciliation entre les deux frères Gallagher... chose qui n'est évidemment toujours pas à l'ordre du jour. On se souvient que Noël avait insisté lors de la séparation du groupe auprès du Rolling Stone Magazine : "Le groupe n'existe plus. Donc non, il n'y a aucun moyen que je revienne. S'ils décidaient de se reformer, ce sera sans moi".

Three-CD edition of Definitely Maybe:

CD 1
01. Rock ‘n’ Roll Star
02. Shakermaker
03. Live Forever
04. Up in the Sky
05. Columbia
06. Supersonic
07. Bring It On Down
08. Cigarettes & Alcohol
09. Digsy’s Dinner
10. Slide Away
11. Married With Children

CD 2
01. Columbia (White Label Demo)
02. Cigarettes & Alcohol (Demo)
03. Sad Song
04. I Will Believe (Live)
05. Take Me Away
06. Alive (Demo)
07. D’Yer Wanna Be a Spaceman?
08. Supersonic (Live)
09. Up in the Sky (Acoustic)
10. Cloudburst
11. Fade Away
12. Listen Up
13. I Am the Walrus (Live)
14. Whatever
15. (It’s Good) To Be Free
16. Half the World Away

CD 3
01. Supersonic (Live)
02. Rock ‘n’ Roll Star
03. Shakermaker (Live)
04. Columbia (Eden Studios Mix)
05. Cloudburst (Demo)
06. Strange Thing (Demo)
07. Live Forever (Live)
08. Cigarettes & Alcohol (Live)
09. D’Yer Wanna Be a Spaceman? (Live)
10. Fade Away (Demo)
11. Take Me Away (Live)
12. Sad Song (Live)
13. Half the World Away (Live)
14. Digsy’s Dinner (Live)
15. Married With Children (Demo)
16. Up in the Sky (Live)
17. Whatever (Strings)

mercredi 26 février 2014

Citation du jour


jon anderson

''Je crois que l'un des plus beaux moments de ma vie, c'est quand j'ai enfin pu inscrire 'musicien' sur mon passeport.''

Jon Anderson

Source: Classic 21

Mike Love et George Harrison.


Beatles

Le Beach Boy Mike Love a révélé pour la première fois un titre écrit il y a dix ans en l’honneur de George Harrison.

Mike Love, le co-fondateur du célèbre groupe de surf rock des années 60, a honoré la mémoire de George Harrison sur le titre "Pisces Brothers" à l’occasion de ce qui aurait dû être le jour du septante-et-unième anniversaire de l’ancien Beatles. Inspiré par un voyage en Inde que les deux hommes ont effectué ensemble en 1968, ce morceau jusqu’ici inédit et écrit en 2004 a été révélé au public pour la toute première fois ce mardi 25 février.

Partie suivre les enseignements spirituels du Maharishi Mahesh Yogi, la petite troupe comptait également dans ses rangs Mia Farrow, Donovan et les trois autres Beatles. Le titre fait quant à lui référence au signe du Poisson que Love et Harrison avaient en commun.

‘’Puisque l’on commémore en ce moment les cinquante ans de la venue des Beatles en Amérique, je voulais rappeler à mon tour ce considérable voyage que l’on a entrepris tous ensemble, à l’invitation du Maharishi.’’, a confié Mike dans un récent communiqué. Le garçon de plage pratique d’ailleurs toujours ces techniques de méditations transcendantales acquises en Orient. ‘’Cela a eu une grande influence sur nous tous, et sur George en particulier. ‘Pisces Brothers’ est une chanson que je trouve personnellement pleine d’émotions et qui rend également hommage à la formidable contribution d’Harrison à l’histoire de la musique.’’

Mike Love est aussi revenu sur son séjour et son apprentissage auprès de ce "grand hôte et gourou", à une époque de grandes incertitudes. Pour l’anecdote, le musicien était un matin assis à la table du déjeuner lorsque Paul McCartney est apparu une guitare acoustique à la main, improvisant sur une toute nouvelle mélodie. "Tu devrais y mettre des paroles qui évoquent les demoiselles russes.’’, lui avait alors suggéré Mike. Et c’est ce qu’il a fait. Ce morceau est devenu l’un des plus grands tubes des Fab Four : "Back in the USSR".


Mort de Paco De Lucia


Paco de lucia  - AFP/JOSE LUIS ROCA ©


Celui qui fût l'un des plus grands guitaristes de flamenco et qui avait su moderniser le genre, Paco de Lucia, vient de s'éteindre.
Le guitariste espagnol de flamenco Paco de Lucia est mort au Mexique à l'âge de 66 ans, a annoncé mercredi 26 février la mairie d'Algeciras, sa ville natale du sud de l'Espagne. Ce maître de la guitare flamenco a été victime d'une crise cardiaque, a indiqué le service de presse de la mairie.

Sa mort représente "une perte irréparable pour le monde de la culture, pour l'Andalousie", a déclaré le maire d'Algeciras, José Ignacio Landaluce. La ville a décrété un deuil officiel.

Né le 21 décembre 1947 à Algeciras, non loin de Cadix, il su moderniser le flamenco traditionnel en l'associant avec le jazz et en puisant son inspiration dans divers horizons 

Coldplay: "Midnight", nouveau titre et nouvelle vidéo


Coldplay Midnight


Dans un élan de générosité désintéressée, Coldplay vient de dévoiler le clip de ‘’Midnight’’, un titre inédit assez inhabituel.

Même lorsque leur actualité est relativement peu chargée, il semblerait que certains groupes éprouvent le besoin de faire preuve de générosité envers leurs admirateurs. En effet, alors qu’aucun nouvel album n’est pour l’instant prévu, Coldplay a rendu public ce mercredi 26 février le vidéoclip d’un tout nouveau titre que personne n’attendait. Un cadeau totalement désintéressé pour le plus grand bonheur, et la surprise, de nombreux fans. D’autant que le seul événement à l’agenda du groupe soit une participation le mois prochain au South by Southwest, un festival de musique qui se tient chaque année à Austin, au Texas.

‘’Midnight’’, c’est le nom de ce morceau, avait été annoncé en dernière minute sur le compte Twitter de la formation anglaise. Celle-ci avait alors laissé un mystérieux message dans lequel il était stipulé que "quelque chose de nouveau’’ serait dévoilé à minuit pile, à l’heure d’Ulaanbaatar, en Mongolie.

Cependant, loin de lever un quelconque voile, l’ambiance de la musique et les images qui l’accompagnent n’ont fait que renforcer le mystère qui entoure le groupe depuis lors.

Sombre et froid, le clip est parsemé d’images en noir et blanc et de négatifs qui ressemblent à si méprendre à Chris Martin et à ses comparses en train de marcher dans une forêt obscure. Une froideur glaciale qui résume assez bien le morceau lui-même, d'ailleurs.

"Midnight’’ est une pièce de quatre minutes composée d’une unique et lente pulsation illuminée par des synthétiseurs chatoyants qui relèvent plus de la dance music que du piano rock auquel Coldplay avait auparavant habitué son public. Quant au chanteur, son timbre rappelle celui de Peter Gabriel dans les années 90.

Voici le clip de ce tout nouveau titre de Coldplay:

mardi 25 février 2014

Bruce Springsteen publiera bientôt un EP-vinyle 4 titres


Bruce Springsteen  - Mark Metcalfe/Getty Images ©

Bruce Springsteen publiera bientôt un EP-vinyle 4 titres intitulé ''American Beauty''. On en sait un peu plus sur sa composition.
Le mini-album contiendra donc 4 morceaux : "American Beauty", "Mary Mary" et "Hey Blue Eyes", tous les trois enregistrés au cours des sessions avec le producteur Ron Aniello mais écartés à la sortie de ''High Hopes'', et un quatrième morceau "Hurry Up Sundown" dont l’origine reste inconnue.

On ne sait pas encore si le Boss proposera à ses fans une version "non-vinyle" de cet EP, mais on sait qu’aucun des titres le composant n’a encore été entendu. Le guitariste de Rage Against The Machine, Tom Morello, qui figurait en bonne place sur l’album ''High Hopes'', prévoit néanmoins un futur cover de "Hey Blue Eyes" dans un projet à venir…

Un Dvd et Blu-ray physique, ainsi qu’un téléchargement numérique du concert de charité hommage à ''Springsteen, The 2013 MusiCares Person of the Year'', sont également prévus pour le 25 mars. Lors de ce show, on avait notamment retrouvé : Neil Young, Sting, Patti Smith,… et évidemment, Springsteen et son E Street Band.

A MusiCares Tribute To Bruce Springsteen and American Beauty track list

A MusiCares Tribute To Bruce Springsteen

1. "Adam Raised a Cain" Performed by Alabama Shakes
2. "Because the Night" Performed by Patti Smith
3. "Atlantic City" Performed by Natalie Maines, Ben Harper and Charlie Musselwhite
4. "American Land" Performed by Ken Casey
5. "My City of Ruins" Performed by Mavis Staples and Zac Brown
6. "I'm On Fire" Performed by Mumford and Sons
7. "American Skin (41 Shots)" Performed by Jackson Browne and Tom Morello
8. "My Hometown" Performed by Emmylou Harris
9. "One Step Up" Performed by Kenny Chesney
10. "Streets of Philadelphia" Performed by Elton John
11. "Hungry Heart" Performed by Juanes
12. "Tougher Than the Rest" Performed by Tim McGraw and Faith Hill
13. "The Ghost of Tom Joad" Performed by Jim James and Tom Morello
14. "Dancing in the Dark" Performed by John Legend
15. "Lonesome Day" Performed by Sting
16. "Born in the U.S.A." Performed by Neil Young with Crazy Horse
17. "We Take Care of Our Own" Performed by Bruce Springsteen and the E Street Band
18. "Death to My Hometown" Performed by Bruce Springsteen and the E Street Band
19. "Thunder Road" Performed by Bruce Springsteen and the E Street Band
20. "Born to Run" Performed by Bruce Springsteen and the E Street Band
21. "Glory Days" Performed by Bruce Springsteen and the E Street Band & cast ensemble

American Beauty track list

1. "American Beauty"
2. "Mary Mary"
3. "Hurry Up Sundown"
4. "Hey Blue Eyes"


lundi 24 février 2014

Critique musicale: Sweet Haze – EP (2014)



Genèse et premiers pas

C’est en janvier 2012 que s’est formé Sweet Haze jeune quintet originaire d’Amiens, la capitale Picarde. Encore bien jeune ce groupe, tout comme les membres qui le composent, s’est surtout signalé et fait remarquer ces deux dernières années au travers de leurs prestations scéniques et la parution de deux Extended Play, l’un en avril 2012, l’autre en ce début d’année 2014, opus qui nous occupera ici.

C’est donc il y a deux ans à peine, et sous l’impulsion d’Antoine son chanteur- guitariste, que fut lancé le projet Sweet Haze. Ce dernier résulte de la rencontre d’Antoine et de Nicolas, qui officiera au sein du groupe en tant que batteur. Le duo sera ensuite vite et successivement rejoint par le claviériste Raphael puis par Lou et Valentin respectivement bassiste et second guitariste du groupe.

Le contenu d’une interview, donnée à Sarrou et publiée en mars 2013 sur le site Nowplaying-mag[1], Nous permettra d’en apprendre en peu plus sur l’origine du nom du combo. Il semble que le batteur Nicolas en soit à l’origine et l’aurait proposé au reste du groupe sans connaitre la référence directe faite au cannabis, le Haze étant répertorié comme variété de production de chanvre cultivé. Un nom pour le moins annonciateur pour un groupe en devenir !

Musicalement ce combo évolue résolument dans l’ornière du Pop-Rock, parant tout de même ses titres d’effluves et de références diverses faites à d’autres genres musicaux parfois bien plus éloignés, reflet direct des influences musicales multiples de chacun de ses membres. Parmi ces dites influences, le groupe reconnait celles d’artistes comme Puggy, The Clash, Noir Désir, Police, Sting, Supertramp, Eric Clapton, John Mayer ou bien les britanniques de Lords Of The New Church dont Sweet Haze a repris le titreRussian Roulette.

La fondation du groupe sera très vite suivie par une première concrétisation discographique, Sweet Haze investissant les locaux du studio amiénois du Sous-Marin dès le mois de mars pour enregistrer leur premier EP 5 titres, diffusé le mois suivant. D’un tirage de quelques 500 exemplaires, ce disque est désormais épuisé. Un premier projet, toujours d’après l’interview précédemment citée, intégralement financé par les parents d’Antoine, en cadeau pour son vingtième anniversaire. Passée cette première sortie, la fin d’année 2012 est marquée par l’arrivée de Thomas, le manager. Une arrivée qui permettra au groupe de recentrer leur projet tout en ayant en ligne de mire de nouveaux objectifs.

Malgré la sortie rapide du premier EP, c’est évidement par le prisme de la scène et par la participation à de nombreux tremplins que le groupe s’est bien sûr employé à se faire connaitre. Fut notamment tentée une première tentative de participation au tremplin « Picardie Mouv’ », tentative qui se soldera par un échec. Ce ne sera que partie remise.

Fin juillet 2012 Sweet Haze prend part à l’édition du festival « Le lézard Jaune » à Longueau, festival de musiques actuelles, placé sous l’égide de l’association Acouzic et mettant avant tout à l’honneur la jeune scène picarde. Les groupes Dirty South Crew, Nasteen et Wolves & Moons, entre autres, étaient également présents lors de la tenue des deux jours de l’évènement.

Le début d’année 2013 sera marqué par une participation à la troisième édition du tremplin amiénois « Quai Des Jeunes ». L’occasion pour le quintet de fouler la scène du New Dreams lors d’une soirée au court de laquelle se produisaient également les groupes W.E.T. et Chemical Fever. Fin janvier Sweet Haze sera choisi, en compagnie cette fois de Thomas Albert Francisco, pour représenter la région Picardie lors de la tenue du tremplin musical étudiant « Musique de RU ».

Un évènement majeur se produira à l’entame du mois de mars lorsque que le groupe sera déclaré vainqueur de la première édition du Faep‘estival, un festival monté par l’entremise des associations étudiantes et plus précisément de la FAEP. Cette victoire donnera l’occasion à Sweet Haze de se produire deux soirs de suite sur la scène de la Lunes Des Pirates, salle bien connue du public amiénois. Après avoir été déclaré vainqueur au soir du 1er mars, c’est pour assurer la première partie des groupes The Aerial et Good Night Junkie que le groupe reviendra sur cette même scène dès le lendemain soir[2].

Quelques jours plus tard, annonce est faite de l’implication du groupe dans la réalisation de la B.O. du court-métrage Le vent l’emportera, œuvre de la réalisatrice Céline Tejero à paraitre en juin prochain. Un titre de Sweet Haze devrait figurer sur cette bande originale. Sweet Haze se verra ensuite consacrer le premier épisode du projet Shaking Off, projet qui résulte de la volonté d’un duo de jeunes reporters, passionnés tant par la musique que par la réalisation vidéo, de mettre en avant les pépites musicales venues de Picardie.

Ce mois de mars 2013, décidément bien riche, ce conclura par le premier concert du groupe hors de ses terres originelles de Picardie, Sweet Haze allant pour la première fois se produire sur la scène lilloise du Biplan. La fin juin voit Sweet Haze se produire, avec le groupe Elegant Fall, sur la scène étudiante du Chaudron à Amiens.

Les mois d’été 2013 ont eux aussi été plutôt rempli, avec notamment, au début du mois de juillet, la tenue d’une session d’enregistrement dans les murs du RBM Studio (studio d’enregistrement fondé en 2011, basé dans le département de l’Oise), lieu d’enregistrement des titres du second EP du groupe. Le 6 de ce mois Sweet Haze participe au festival R4 de Revelles, avant de se produire, le 19 juillet, sur une scène rémoise dans le cadre d’un échange convenu par les organisateurs du tremplin « Quai des jeunes », le concept ayant fait flores dans nombre de villes désormais partenaires de cet évènement, avant qu’un concert au Grand Wazoo ne vienne conclure ce mois de juillet 2013.

En Aout c’est l’étape de mixage des titres précédemment enregistrés au RBM Studio qui est abordée, avec en mettre d’œuvre Bérenger Nail. Ainsi le second EP entre-t-il dans une phase encore plus concrète d’élaboration. Le studio fera paraitre, à la toute fin du mois de septembre, sa toute première compilation, compilation sur laquelle figure Betty’s Gift un des titres du nouvel EP.

Début octobre Sweet Haze retrouve une nouvelle fois la Lune des Pirates, en première partie des parisiens de Sarah W. Papsun, dans le cadre du concert évènement « I Love My Campus », cette fois. Seront ensuite mises en ligne deux vidéo, enregistrées au mois d’Aout dans l’enceinte du château de Creuse, montrant le groupe exécutant des versions acoustiques des titres Betty’s Gift et Russian Roulette.

Le 20 octobre on annonce que la pochette de l’EP à paraitre vient d’être finalisée. Cette dernière est le fruit d’une collaboration entamée avec Adrien Defert. Une semaine plus tard Sweet Haze participe aux auditions départementales en Somme du « Picardie Mouv’ » 2013 à Abbeville, sans toutefois que cela soit un succès. Début novembre Sweet Haze est à l’affiche du Festivaux, évènement musical organisé sur la commune de Vaux-Sur-Somme. En décembre c’est la Briqueterie d’Amiens qui accueillera le groupe. Enfin, début janvier 2014, c’est le site web du groupe qui est ouvert.

Voilà résumé, avant de nous intéresser plus avant au contenu de l’EP paru récemment, et dans ses grandes lignes, le parcours de Sweet Haze…

5 titres entre brume, Pop et Rock

C’est depuis le 13 février dernier que l’EP, et les cinq titres qui le composent, est disponible.

Les titres de cet opus donnent à entendre une production plutôt « carrée » et très calibrée, type de production qui sied néanmoins parfaitement au style musical dans lequel évolue le groupe et qui donne également une forme d’unicité certaine à l’ensemble. Le disque ne pèche pas non plus d’un travail de surproduction sur la longueur.

Don’t Forget Your Past, plage titulaire du disque, s’ouvre sur une introduction dotée d’un gimmick de clavier plutôt accrocheur. Un rythme rapide sera vite imprimé par une ligne de basse et une batterie très présentes sur l’ensemble du titre, la guitare délivrant des notes à la fois saturées et incisives. Un chant énergique arrive ensuite, Une énergie qui culmine lors du refrain et dans le phrasé guitaristique faisant suite à celui-ci. Une entrée en matière plutôt vive et enjouée qui demeure efficace, efficacité que la structure de la composition mais aisément en valeur. Ce titre, dont la démo est accessible sur le web[3], nous permet d’apprécier d’autant mieux la qualité du travail de production effectué ici, travail non dépourvu de finesse.

C’est sur un rythme semblable et sur un gimmick de clavier entêtant qu’arrivent ensuite le non moins accrocheur FES (chanson anciennement titrée Egyptan Song) et son chant énergique. Un titre up-tempo presque dansant aux riffs de guitare incisifs, à la basse massive et don la brièveté assure l’efficacité.

Age Of Reason démarre ensuite par un bon riff de guitare aux notes saturées et plutôt rageuses pour un titre Rock auquel sont ensuite judicieusement plaqués la rythmique et le chant avant que la ligne de basse et la batterie ne se démarquent au milieu du morceau. C’est la guitare qui se charge de conclure ce titre par de belles, et surtout efficaces, envolée.

Maison close débute par un bon gimmick de synthétiseur conjugué à la présence d’une guitare au son abrasif qui se superposent à une ligne de basse très ronde avant que le titre ne se déploie principalement autour d’un refrain accrocheur et énergique. Part belle est faite sur ce titre à la mélodie soignée à la six cordes et aux claviers. Un titre qui gagne en ampleur et en efficacité sur scène.

C’est sur une touche de romantisme que débute Betty’s gift, le cinquième et dernier titre du disque, titre très mélodique dont l’intro ne manquera pas de rappeler à l’auditeur une œuvre classique plutôt célèbre. Le chant de cette ballade au rythme lourd, habilement campé par la batterie et la basse, se fait plaintif et se voit appuyé à propos par une ligne de violoncelle. La guitare elle n’est pas en reste est délivre, au milieu du morceau, un solo de bonne facture et permet au titre de gagner en intensité avant que les vocaux ne viennent amplifier l’ensemble pour permettre un climax, la ligne de guitare se faisant ensuite plus mouvante, avant que le clavier ne réapparaisse et ne vienne clore le titre, et le disque par la même occasion, en douceur par la reprise du thème joué en introduction.

La jaquette, entièrement réalisée à la main, retranscrit une ambiance plutôt romantique. Le travail est réussi et l’artwork se « marie » plutôt bien avec l’ambiance musicale que renferme ce disque.



« L’eau reprit une faible brillance qui rendit le paysage brumeux…»

Jean Cayrol



*****

Avec son second EP Sweet Haze nous livre une musique Pop-Rock matinée d’influences diverses et variées qui semblent être pour le moins assimilées, « digérées », et use de celles-ci à bon escient. L’ensemble est en outre servi par une production de qualité. Séductrice cette musique l’ait par la combinaison judicieuse réalisée entre riffs de guitare nerveux, nappes de clavier racée et un chant énergique auxquels s’ajoute un intéressant travail en matière de composition, élément notable.

Un disque appréciable, très encourageant renfermant de belles promesses et qui devrait permettre aux amiénois d’élargir encore leur public. Inutile pour l’heure de chercher à comparer obligatoirement ce son à un autre, ce dernier étant certainement appelé à évoluer, à gagner en maturité à l’avenir.

Nous avons là un premier essai marqué qui se devra néanmoins d’être transformé. En attendant la suite, l’EP qui nous est donné ici pourrait bien constituer une découverte digne d’intérêt pour nombre d’auditeurs.



Liste des titres :
1. Don’t Forget Your Past
2. FES
3. Age Of Reason
4. Maison Close
5. Betty’s Gift



Sweet Haze, EP, 2014

Xavier Fluet 












[1] Sarrou, « Sweet Haze : « Ce qu’on cherche c’est que tout le monde se retrouve dans notre musique »., Nowplaying-mag, 27/03/2013. URL : http://www.nowplaying-mag.com/2013/03/sweet-haze-ce-quon-cherche-cest-que-tout-le-monde-se-retrouve-dans-notre-musique/


[2] Sarrou, « Une premiere edition réussie pour leFaep’stival»., Nowplaying-mag, 07/03/2013. URL :http://www.nowplaying-mag.com/2013/03/une-premiere-edition-reussie-pour-le-faepstival/


Nouveau documentaire sur Alice Cooper


alice  - Tristan Stefan Edouard ©


La société Eagle Rock vient de dévoiler la bande-annonce d'un nouveau documentaire sur le maître de l'horreur et du rock'n'roll.

Prévu pour le printemps prochain, ''Super Duper Alice Cooper'' revient sur la transformation de cet homme né Vincent Furnier en une chose décrite à l'époque comme ''mi-femme, mi-mec, mi-alien''. Une bête de scène rapidement devenue l'une des rock stars les plus célèbres de ces quarante dernières années. Aujourd'hui encore, on ne peut que constater l'héritage monumental d'Alice Cooper sur la musique. À l'origine du mouvement ''shock rock'', sa mise en scène composée de guillotines, serpents, gallons de faux sang, chaises électriques et autres maquillages sauvages qui illustrent des textes gores et fantastiques, a eu une énorme influence sur la scène rock et heavy metal.

Le film aborde également le côté sombre que peut dissimuler la fulgurance d'un tel succès. Bien que le chanteur ait toujours déclaré connaître la limite entre Vincent Furnier et le personnage d'Alice, cette notoriété ne l'a pas empêché de sombrer dans l'alcool. ''Je me suis perdu dans ce personnage.'', avait-il alors reconnu.

Produit par Sam Dunn et Scott McFayden, ce documentaire monté à partir d'interviews et d'images d'archives fait intervenir durant environ 90 minutes des personnalités aussi connues qu'Elton John, Iggy Pop et Dee Snider, le chanteur peroxydé des Twisted Sisters.

 Visionnez ici la bande-annonce de ''Super Duper Alice Cooper''.



''Welcome to Cooper's Nightmare''

Banco est mort

Francesco Di Giacomo


Le chanteur du groupe progressif italien Banco del Mutuo Soccorso, plus connu sous le nom de Banco, est décédé ce vendredi 21 février.
Le groupe, qui a souvent été comparé à Emerson, Lake & Palmer ou à Genesis, vient de perdre son chanteur, Francesco di Giacomo, dans un tragique accident de voiture où il aurait percuté un autre véhicule.

Francesco di Giacomo décède ainsi à l’âge de 67 ans. On devait à son groupe, notamment, l’album " Darwin ! " qui avait pour objectif de retracer l’histoire de l’évolution de l'homme.


Doors: Un livre retrouvé

Jim Morisson Book  - Chris Pizzello/AP ©

Un livre, offert par le leader des Doors à son compagnon de chambre, évalué à 10 000 dollars, Jim l’avait signé de sa main en 1963.
L’enseignant à la retraite, et ancien compagnon de chambre de Jim Morrison, Ed Martin avait récemment remis le livre "A History of Magic" lors de la version américaine de l’émission "Antiques Roadshow". L'expert et ami des Doors, Timothy Gordon, avait alors évalué le livre en tant que tel à 100$, à peine. Mais une petite inscription "Christmas 63' J. Morrison" a changé quelque peu la donne.

Le livre a donc été réévalué aux enchères entre 8.000 et 10.000$. Timothy Gordon a déclaré que : "Le livre a toutes les composantes de sa valeur ; la beauté, la mort précoce, l’intelligence, le côté sauvage. Quelle magnifique introduction sur la jeunesse de Jim!".

Quant à Ed Martin, il témoigne : "Pour son âge, je dirais qu'il était probablement la personne la plus intellectuellement profonde que j’ai connue. Il aimait à penser que peut-être les criminels étaient vraiment des saints et que les saints étaient vraiment des criminels". Et ajoute "Il n’avait jamais chanté ou montré un quelconque intérêt pour la musique jusqu’à cet après-midi où il est entré et a dit : ‘Allez, venez, vous devez entendre ça’. C’était un album de Bob Dylan".

jeudi 20 février 2014

Citation du jour

Louis Armstrong


''Les musiciens ne prennent pas leur retraite ; ils arrêtent quand la musique ne fait plus partie d’eux''

Louis Amstrong

Source: Classic 21

Cash revient des étoiles

cash

''Out Among the Stars'', nouvelle oeuvre posthume du célèbre chanteur décédé en 2003, sera disponible en mars prochain.
Alors que l'avant-première de la pièce ''Ring Of Fire- The Music of Johnny Cash'', une comédie musicale qui retrace la carrière de ce grand nom de la scène rock et country, a lieu ce jeudi 20 février à Chicago, un nouvel album posthume, le quatrième, a été annoncé pour fin mars.

''Out Among the Stars'' sera composé de douze titres jusqu'ici jamais publiés enregistrés à Nashville entre 1981 et 1984, du temps où Johnny Cash était signé chez Columbia. Le label qui à l'époque ne croyait déjà plus en lui avait alors jugé bon de laisser en suspens ce projet aujourd'hui remis en lumière.

C'est John Carter Cash, le fils du chanteur, qui a retrouvé ce véritable trésor dans les bureaux de Sony Music Archives. Au nom de la musique, la décision de le rendre public était tout simplement irrévocable.

''Lorsque mes parents sont décédés, il s'est avéré nécessaire de ne pas renvoyer aux oubliettes tout ce matériel inédit. Nous avons ici retrouvé des enregistrements produits par Billy Sherrill au début des années 80...le résultat est tout simplement magique.'', a ajouté John.

Ce ''nouvel'' album inclut entre autres des duos avec Waylon Jennings, célèbre chanteur de country américain, et June Carter, l'épouse de Johnny Cash. Un document d'autant plus précieux que ces deux autres musiciens sont disparus respectivement en 2002 et 2003.

Pour rappel, Johnny Cash aurait dû fêter ses 82 ans ce mercredi 26 février. À cette occasion, de nombreuses festivités auront lieu à Nashville, comme nous vous en faisions part dernièrement.

Ci-dessous, un extrait de cette oeuvre posthume avec le titre ''I'm Movin' On'', une reprise de Hank Snow interprétée par Cash et Jennings.

Johnny Cash revient des étoiles

TRACKLIST: ''OUT AMONG THE STARS''

'Out Among The Stars'
'Baby Ride Easy' (feat. June Carter Cash)
'She Used To Love Me A Lot'
'After All'
'I'm Movin' On' (feat. Waylon Jennings)
'If I Told You Who It Was'
'Call Your Mother'
'I Drove Her Out Of My Mind'
'Tennessee'
'Rock And Roll Shoes'
'Don't You Think It's Come Our Time' (feat. June Carter Cash)
'I Came To Believe'

Source: Classic 21

Beth Hart et Joe Bonamassa offrent un titre

Beth Art Joe Bonamassa

Beth Hart et Joe Bonamassa offrent en téléchargement gratuit une version live de «Close to my Fire».
Cette version provient du Dvd/Blu-ray "Live in Amsterdam" qui sortira le 24 mars prochain sous Mascot Label Group. Le duo de Beth Hart et Joe Bonamassa avait enregistré son concert au Koninlijk Theater Carre d’Amsterdam, où ils interprétaient principalement des morceaux leur "Don’t Explain" (2011) et de son successeur "Seesaw" (2013). Le morceau est en téléchargement libre en échange de votre adresse e-mail.

La chanteuse, Beth Hart, en pleine préparation de sa propre tournée qui fera étape le 15 mars à l’Ancienne Belgique, explique ; "Nous avons fait ce super cover. Il montre une partie de ce qui nous a excité et de ce qui nous a donné envie de devenir les artistes que nous sommes lorsque nous avons commencé. Vous pouvez constater que cela a eu une influence sur Joe, moi et beaucoup d’autres dans la façon dont nous jouons et nous comportons en live."

Le trailer de ce Dvd est visible ici.

Source: Classic 21


'Enclosure'', le nouvel album de John Frusciante


John Frusciante


''Enclosure'', le nouvel album de l'ancien guitariste des Red Hot, sortira le 8 avril prochain.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que John Frusciante demeure très prolifique depuis son départ des Red Hot Chili Peppers en 2007. Le guitariste vient en effet d'annoncer le bouclage de son dernier album et sa parution pour le 8 avril prochain.

Baptisé ''Enclosure'', John a également tenu à divulguer de plus amples informations concernant ce nouvel effort solo qui selon lui sera fort différent de ses précédentes productions. ''Ce disque représente l'aboutissement de tous les objectifs musicaux que je poursuis depuis ces cinq dernières années.'', a-t-il écrit dans un communiqué publié sur son site. ''Il a été enregistré en même temps que ''Medieval Chamber'', le projet auquel j'ai participé avec le groupe Black Knight. Et aussi différents que ces deux albums puissent paraître, ils attestent tous deux d'un processus de création investigatrice. Ce que j'ai appris chez l'un m'a servi à enrichir l'autre.''

En attendant la sortie de ce ''Enclosure'', les fans pourront déjà profiter de ce nouveau tournant musical grâce au single ''Scratch''. Un avant-goût du dernier cru de John Frusciante disponible gratuitement au téléchargement légal sur son site internet. Ce titre mélange des sonorités synthétiques et des percussions plutôt heavy au style synth-pop et drum&bass si caractéristique des riffs du guitariste. Mis sur papier lors des sessions de l'album ''The Empyrean'' en 2009, il n'avait pu à l'époque être enregistré, faute de temps et de moyens.

Pour rappel, Frusciante a récemment collaboré au projet Kimono Kult avec le guitariste portoricain Omar Rodriguez-Lopez, ancien membre du groupe The Mars Volta. Les deux hommes n'en sont pas à leur première collaboration puisqu'ils avaient enregistré, entre autres, le single ''0=2'' paru en vinyle en 2005 ainsi qu'un premier album commun (''Omar Rodriguez Lopez & John Frusciante'') il y a quatre ans.

TRACKLIST: ''ENCLOSURE''


1. 'Shining Desert'
2. 'Sleep'
3. 'Run'
4. 'Stage'
5. 'Fanfare'
6. 'Cinch'
7. 'Zone'
8. 'Crowded'
9. 'Excuses'
10. 'Scratch'


mardi 18 février 2014

Bob Casale, guitariste de Devo, est mort




Selon le site  TMZ le guitariste Bob Casale, est mort ce 17 février de « complications ayant engendré un arrêt du coeur », à l'âge de 61 ans. C'était l'un des fondateurs du groupe américain Devo avec son frère Gerald. Il était notamment du premier concert en 1973 à l'Université de Kent, Ohio, avant de quitter le groupe et de revenir pour de bon en 1976.

Sur la page Facebook de Devo, Gerald Casale a rendu hommage à son frère : « En tant que membre originel de Devo, Bob Casale était avec moi dans les tranchées depuis le début. C'était un frère qui avait la tête sur les épaules, un interprète solide et un ingénieur du son talentueux, toujours prêt à beaucoup donner aux autres. Il était excité à l'idée que Mark Mothersbaugh puisse autoriser Devo à jouer de nouveaux concerts. »

Parmi les hommages de musiciens déjà postés sur Twitter, retenons celui de Tom Morello (Rage Against The Machine) :

« Bob Casale était un grand styliste de la guitare. Grosse influence sur moi. Ce fut le premier concert "non-metal" où j'allais, et il m'a / ils m'ont sidéré »


RIP Devo guitarist Bob Casale. Great guitar stylist. Hugely influential on me. First "non metal" show I attended and he/they floored me.

— Tom Morello (@tmorello) 18 Février 2014

Wonderwall en édition collector en mars

Beatles

Le film qui avait donné lieu au premier album solo du plus jeune des Beatles sortira en édition collector le 25 mars prochain.

1967: le réalisateur Joe Massot fait appel à George Harrison pour les besoins de son film ''Wonderwall''. Confiant du talent d'écriture du Beatles, il lui laisse libre cours quant à la direction musicale à adopter. George, alors en pleine période de spiritualité indienne, réalise un album de musique orientale constitué principalement de courts instrumentaux. ''Wonderwall Music'' devient ainsi sa première réalisation solo.

Aujourd'hui, le magazine Ultimate Classic Rock a annoncé la sortie, le 25 mars prochain, d'une édition collector de ce film paru il y a quarante-cinq ans. Disponible en haute définition sous les formats DVD et Blu-ray, ce document exceptionnel comporte également un livret de trente-deux pages et d'autres bonus divers. À noter que le téléspectateur aura le choix entre la version réalisateur et la version cinéma. Les deux approches du film ont en outre chacune bénéficié d'un processus minutieux de remasterisation.

Bien qu'à l'époque ''Wonderwall'' ait reçu un accueil très chaleureux lors de l'édition 1968 du Festival de Cannes, la tentative d'une large distribution dans les salles obscures s'était soldée par un cuisant échec. Sorti à plusieurs reprises en cassette vidéo, le film était aussi devenu un midnight movie (des productions à petit budget diffusées très tard le soir) très apprécié des couche-tard dans les années 70.

L'histoire met en scène l'amour incandescent mais non réciproque qu'éprouve un scientifique, interprété par Jack MacGrowan, pour sa voisine top-model (Jane Birkin) après avoir épié ses séances photos à travers les fissures de la cloison qui sépare leur appartement.

Pour beaucoup, le seul intérêt de cette série B réside dans la contribution de George Harrison à la bande son. Celle-ci fut enregistrée à Londres en décembre 1967. Le guitariste s'est pour ce faire entouré d'autres amis musiciens parmi lesquels Peter Tork des Monkees, Ringo Starr et Eric Clapton. ''Wonderwall Music'' était jusqu'à présent un document d'une extrême rareté, uniquement disponible à prix d'or. Autant dire que la nouvelle édition du film, qui de plus contient des titres inédits, s'avère être une véritable affaire pour les fans.

À dire vrai, George n'est pas le premier des Fab Four à s'être démarqué du groupe le temps d'un album solo. En 1967, Paul avait déjà mis son talent au service, lui aussi, d'une production cinématographique. Bien que la bande originale du film ''The Family Way'' soit créditée au nom du George Martin Orchestra, Macca y officie à la basse, au piano et au chant. Son nom est d'ailleurs clairement indiqué sur la pochette du disque.

Voici la bande annonce de ''Wonderwall'' :

Visconti évoque Bowie


Bowie / Visconti


Bowie a mis 10 ans à sortir son ''The Next Day'', pas étonnant que son producteur révèle avoir dans ses tiroirs des titres inédits.

On s’en doutait, le producteur attitré de Bowie a gardé quelques pistes des sessions de "The Next Day", le dernier Bowie sorti en 2013, qu’il reconnaît considérer comme "incroyables".

Honoré au nom de Bowie aux Music Producers Guild Awards, Tony Visconti a déclaré "Évidemment qu’il reste deux ou trois chansons non-sorties de ces séances" et ajoute "Personne ne croyait que Bowie allait faire un nouvel album, le timing était parfait […]. Il y avait des rumeurs sur sa mauvaise santé, sa retraite, et je ris chaque fois que j’entends ça ! Moi, j’étais en studio avec un homme en excellente santé, qui n’a aucun problème pour écrire ses morceaux : il a au moins écrit 30 titres pour cet album !".

Citation du jour


bruce springsteen


'J’ai passé ma vie à juger la distance qui existe entre le rêve américain et la réalité américaine''

Bruce Springsteen

Source: Classic 21

The Clash: ''The Rise and Fall of The Clash'' en DVD le 10 mars prochain


L'interprète de

''The Rise and Fall of The Clash'' sortira en DVD le 10 mars prochain sur le label UDR/ADA/Warner.
Décidément, mars sera placé sous le signe du documentaire. Le jour même de la sortie du film des Who qui retrace l'histoire de ''Tommy'', l'opéra-rock de 1969, paraîtra un autre biopic, celui de toute une carrière cette fois, sur les Clash. D'une durée de nonante minutes, ''The Rise And Fall of the Clash'' portera un regard, un peu différent de ce que propose habituellement ce genre de production, sur l'histoire de la formation punk, et plus particulièrement sur les conséquences de son implosion.

''Comment cela a-t-il pu se produire?'', se demandent les producteurs dans l'accroche du film. ''Comment les Clash, alors au sommet de leur gloire, ont-ils de la sorte été capables de s'autodétruire? Ce documentaire retrace l'ascension et la chute de ce groupe culte, de la renommée mondiale à la désintégration. Le DVD a été conçu sur base d'un matériel inédit et contient des interviews jusqu'à ce jour jamais publiées.''

Les Clash ont officiellement été réduits à néant en 1986. Le batteur Topper Headon avait déjà pris congé de ses comparses en 1982, suivi par Mick Jones, évincé un an plus tard. Avec la mort de Joe Strummer en 2002, c'est le dernier espoir des fans de voir un jour le groupe se reformer qui s'est définitivement envolé.

Parmi les intervenants conviés à s'exprimer sur les hauts et les bas de la formation britannique, on notera la présence, hormis celle du guitariste Mick Jones, de Pearl E. Gates, dite Pearl Harbor, l'ex-épouse du bassiste Paul Simonon, ainsi que de l'ancien garde-du-corps Ray Jordan.

La bande annonce de ''The Rise and Fall of The Clash'' à visionner ici.

Dave Lombardo revient sur son départ de Slayer

Dave Lombardo

Dave Lombardo, l’ancien batteur de Slayer, revient dans une interview sur son récent départ du groupe de metal américain.

La scission entre le batteur Dave Lombardo et Slayer semble ne pas avoir été facile. Il avoue dans une récente interview avec Planet Mosh qu’il a une "relation inexistante" avec ses anciens amis musiciens et qu’il considère "écœurant" le traitement qu’on lui a réservé. Pas en manque de reproches, il lance aussi des piques sur les "histoires égocentriques" que le guitariste Kerry King a racontées pendant le Jeff Hanneman‘s memorial ainsi que sur l’absence du chanteur, Tom Araya.

Lombardo ajoute: "Je suis sûr que j'ai fait des erreurs pendant mon parcours, mais mon intention n’a jamais été de quitter le groupe. Qui ferait ça pendant les années d’or d’un groupe ? Là où nous en sommes maintenant me dégoûte. Jeff ne voulait pas cela - et moi non plus"

En parlant de la mort de Jeff Hanneman, Lambardo indique que si il n'avait pas vu le guitariste pendant quelques mois avant sa mort , ils s’étaient beaucoup téléphonés. Il ajoute: "Je ne pouvais pas avoir plus que ce qu’était alors ma relation avec Jeff. C'était incroyable ."

Les Who reviennent sur "Tommy"

Roger Daltrey Pete Townshend


Le groupe a annoncé la sortie le 10 mars prochain d'un documentaire qui retrace l'histoire de cet album culte paru il y a 45 ans.

En attendant l'enregistrement et la sortie de leur prochain album, Roger Daltrey et Pete Townshend, les deux membres survivants des Who, ont annoncé la parution d'un documentaire sur l'opéra-rock ''Tommy'', l'un des albums majeurs de l'histoire du rock sorti en 1969.

''Sensation: The Story of Tommy'' sortira en DVD le 10 mars prochain sur le label Eagle Rock. Il s'agit en réalité de la version longue d'un film diffusé l'an dernier sur la BBC. Cette nouvelle formule contient entre autres des interviews inédites de Pete et Roger ainsi que, véritables documents d'archives, des entretiens filmés avec John Entwistle, le bassiste décédé en 2002.

D'autres intervenants concernés de près ou de loin par cette œuvre intemporelle, parmi lesquels Mike McInnerney, l'illustrateur de la pochette originale de ''Tommy'' et le producteur Bob Pridden, reviennent sur la réalisation et l'impact considérable de ce qui reste l'une des plus grandes prouesses artistiques des Who et, a fortiori, de son géniteur Pete Townshend.

''Dès la première fois où nous avons interprété ce conte en live, nous avons ressenti les signes. Quelque chose s'était passé.'', a expliqué Roger Daltrey lors de la première du film en octobre dernier. ''Il a grandi si rapidement... D'une audience de mille personnes nous sommes passés en l'espace de dix-huit mois seulement à des foules de centaines de milliers d'individus. C'en était presque effrayant.''

Le guitariste a, quant à lui, ajouté:'' Grâce à cet album, j'ai pu emprunter une route qui m'a permis de l'interpréter sous toutes les formes possibles et imaginables. Tommy m'a donné une seule et unique occasion d'écrire de la musique pour le cinéma (NDLR.: le film ''Tommy'' de Ken Russel, sorti en 1975). Bien que cette expérience m'ait préservé à tout jamais de recommencer.''

Pour rappel, l'album original de 1969 avait bénéficié d'une nouvelle sortie en édition Deluxe et Super Deluxe en novembre dernier.

La bande annonce de ce documentaire est disponible ici.

INXS: le biopic fait de l'effet


Arcade Fire

Le biopic d'INXS ''Never Tear Us Apart'' diffusé hier en Australie a largement boosté les ventes du nouveau best of du groupe.
Il aura suffi d'un simple téléfilm pour que le groupe INXS revienne au sommet en quelques heures seulement. En effet, trois titres de la formation ont soudainement refait leur apparition dans le top 20, sans compter toute une flopée de singles qui ont bouleversé divers charts en un temps record par le seul pouvoir du petit écran.

Le téléfilm ''Never Tear Us Apart: The Untold Story of INXS'', une mini-série diffusée sur la chaîne Seven Network, a en outre permis à la compilation ''INXS: the Very Best'' de grimper directement en tête des classements dès sa sortie ce dimanche 16 février, devenant ainsi le quatrième album de la carrière de la formation new wave à atteindre la première place. Ce best-of détrône par la même occasion le John Butler Trio et Bruce Springsteen. Le single ''Never Tear Us Apart'', qui a insipré le nom de ce téléfilm, est quant à lui seizième.

Cet inattendu regain d'intérêt peut en outre s'expliquer par les quelques 2,881 millions de téléspectateurs assis hier devant leur petit écran lors de la diffusion du premier épisode, d'une durée de deux heures, de ce biopic sur le célèbre groupe du regretté Michael Hutchence. Indirectement, les Australiens ont ainsi fait mieux que les Jeux Olympiques de Sochi. Et même si beaucoup ont déserté la deuxième partie au profit d'un énième et ridicule programme culinaire, les audiences engrangées laissent d'ores et déjà présager une prochaine explosion des ventes d'INXS dans les semaines à venir.

Bien que cette série qui retrace entre autres l'ascension et le déclin du chanteur disparu ait remis le groupe sous le feu des projecteurs, son succès ne semble cependant pas faire l'unanimité au sein de la famille du défunt. Tina, sa demi-sœur, décrit ainsi le feuilleton comme un vulgaire soap opera qui salit l'honneur de sa famille et offre au public une image erronée de la personnalité de Michael qui apparaît ici comme un être impétueux en proie à des crises de rage atroces. ''Je me sens véritablement attristée et en colère pour mon frère'', a confié Tina sur les ondes de la station Nova 100. ''Ce film est une mauvaise reconstitution de notre famille.''

ici la bande annonce du biopic ''Never Tear Us Apart: the Untold Story of INXS''.

Le chanteur de Kiss éprouve de l'aversion envers le Rock'n'Roll Hall of Fame

kiss

Le chanteur de Kiss éprouve toujours de l'aversion envers le Rock'n'Roll Hall of Fame malgré leur prochaine intronisation.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que Paul Stanley est loin d'être un hypocrite. Après l'annonce de la future intronisation de Kiss au Rock'n'Roll Hall of Fame, il aurait été logique de croire que l'aversion bien connue de ce dernier envers l'institution aurait pu s'atténuer quelque peu. Mais, au vu des déclarations de ce dernier dans une interview accordée au magazine Classic Rock, force est de constater que sa rancune est encore tenace.

''Pollué, corrompu, biaisé''. Tels sont les éloges de sympathie prononcés par Paul Stanley pour qualifier ce qui pour beaucoup représente l'aboutissement d'une carrière. ''Je ne me sens aucunement honoré de cette reconnaissance étant donné que la décision d'y introduire le groupe a été prise de mauvaise grâce et simplement parce que les organisateurs risquaient d'être tournés en ridicule s'ils continuaient à nous ignorer.'', a déclaré le chanteur. ''Peu de personnes semblent réaliser que le Rock'n'Roll Hall of Fame est avant tout un établissement privé qui fait appel à un jury auto-désigné. Il ne sert qu'à donner l'impression que les groupes intronisés ont un quelconque gage de crédibilité.'' Paul Stanley a par ailleurs ajouté que c'est uniquement au nom des fans qu'il accepterait cet ''hommage'', puisqu'il semble compter énormément pour ces derniers.

Quant à la cérémonie d'intronisation en elle-même, de nombreux fans espèrent voir monter sur scène Ace Frehley et Peter Criss aux côtés de leurs anciens acolytes. ''Pour l'instant, je n'en sais rien moi-même'', termine Stanley. ''Nous allons déjà commencer par nous rendre là-bas et accepter cette récompense respectueusement. On verra pour la suite.''

lundi 17 février 2014

« Louis-Ferdinand CÉLINE mort et vif...! » par Jacques JOSET





« Louis-Ferdinand Céline mort et vif...! », conférence de Jacques Joset, de l'Académie Royale de Belgique et Professeur à l'Université de Liège, donnée au Collège Belgique le mercredi 27 novembre 2013.


Ibrahim Maalouf récompensé aux Victoires de la Musique


ibrahim-maalouf-recompense-aux-victoires-de-la-musique



Le trompettiste et pianiste de jazz a reçu vendredi soir, lors de la cérémonie 2014 de la musique francophone, le titre de l'"Album de musiques du monde" pour son album "Illusions".
Un trophée qui vient couronner une année particulièrement prolifique pour le musicien franco-libanais.
En plus de son 5e album et de ses multiples collaborations, il vient de signer la BO du film "Yves Saint Laurent". Et il a un programme de concerts chargé jusqu'à l'automne. Il sera notamment le 24 mars l'Olympia, le 12 avril au festival Cully Jazz ou les 9 et 10 octobre à la Cigale à Paris.

Bonnes nouvelles pour Dave Grohl


Dave Grohl

Les bonnes nouvelles s’enchaînent pour Dave Grohl, leader des Foo Fighters et batteur de Them Crooked Vultures.
Tout d’abord, on vient d’apprendre que Corey Taylor (Slipknot) et Dave Grohl vont collaborer dans un nouveau projet, "Teenage Time Killer". Le supergroupe emmènera avec lui des membres de Queens of the Stone Age, Black Flag, Dead Kennedys, Lamb of God et Soulfly. Un album est déjà prévu, il sera produit par Mike Dean et Reed Mullin.

Seconde bonne nouvelle pour le leader américain, il sera bientôt papa d’une troisième fille. Jordyn Blum et Grohl se sont mariés en 2003 et étaient déjà les heureux parents de Violet Maye (8 ans) et Harper Willow (5 ans). Dave et Jordyn auraient (déjà !) épuisé la liste des prénoms qu’ils apprécient.

Source: Classic 21

Festivités à venir pour AC/DC

AC/DC  - Kevin Mazur, Getty Images ©



Brian Johnson, révèle que le groupe prévoit d'enregistrer un album et planifie une tournée spéciale pour leur 40ème anniversaire.

AC/DC n’était plus entré en studio depuis son "Black Ice" de 2008 et le bassiste, Cliff Williams, avait déjà révélé au printemps dernier qu’Angus et Malcom Young travaillaient sur de nouveaux morceaux mais n’avaient encore rien planifié.

"Vous serez le premier à savoir" a laissé entendre Johnson en interview radiophonique pour '98.7 The Gater'. "Vraiment. Nous n’avons rien démenti parce que nous n’étions sûrs de rien mais… Je pense que nous irons en studio en mai, à Vancouver. Ce qui veut dire que nous devons nous préparer pour ça !" Brian Johnson ajoute que le groupe prévoit une tournée spéciale : "Ça fait 40 ans que le groupe existe, je pense donc que nous allons essayer de faire 40 concerts, 40 spectacles pour remercier les fans de leur loyauté indéfectible. Je veux dire, honnêtement, nos fans sont tous simplement les meilleurs dans le monde et nous apprécions chacun d’entre eux. Ça fait quatre ans que nous n’avons pas pris la route et j’ai vraiment hâte d’y être".

U2: des infos supplémentaires

U2  - PAUL DRINKWATER - REUTERS ©


Les rumeurs selon lesquelles le nouvel album des Irlandais sortirait durant l'été semblent se confirmer de plus en plus.
Chaque jour semble apporter son lot de bonnes nouvelles concernant U2. Ce vendredi, il est à nouveau question du prochain album ainsi que de sa date de parution. Dernièrement, nous vous faisions part de l'envie du groupe de sortir son treizième album, produit par Danger Mouse, pour l'été prochain. Aujourd'hui, ce souhait semble s'affirmer de plus en plus.

Selon le magazine Rolling Stone, le quatuor irlandais avait, au départ, prévu sa parution pour décembre 2013. Une tentative avortée en raison de l'enregistrement en dernière minute d'''Ordinary Love'' pour les besoins du film ''Mandela: Un long Chemin vers la Liberté''.

Pour rappel, après un franc succès aux derniers Golden Globes, ce morceau leur a aussi valu une nomination aux Oscars, le 2 mars prochain. U2 sera en compétition pour la Meilleure Chanson Originale face à Arcade Fire et Karen O.

Malgré cette actualité fort chargée, le groupe n'a cependant pas perdu de vue ses perspectives d'avenir. The Edge s'est en effet confié au Hollywood Reporter quant au futur de U2 et a exprimé leur désir de rester plus crédibles qu'ils ne l'ont jamais été. ''Nous ne voulons pas que nos spectacles s'apparentent à des journées du Patrimoine grisantes et poussiéreuses.'', a annoncé le guitariste. ''Cela arrivera peut-être un jour ou l'autre, mais pour le moment nous persistons à nous donner à fond pour éviter, ou du moins retarder, cette fatalité. L'écrivain Frank Lloyd Wright a d'ailleurs déclaré une chose incroyable à ce sujet: ''Nous préférons faire partie de ça plutôt que de vieillir en-dehors avec grâce.''

Renaud de retour



Renaud  - D.R. ©

Après 5 années d’inactivité, Renaud revient aujourd’hui sur le devant de la scène avec un album composé exclusivement de reprises.
Renaud n’avait plus rien sorti depuis "Molly Malone – Balade Irlandaise", il décide aujourd’hui d’enregistrer un album de reprises. Pas de panique pour les fans, il s’agit de reprises de ses propres morceaux, interprétés, entre autres, par Nolwen Leroy, Elodie Frégé, Bénabar, Renan Luce, Thomas Dutronc,…

On apprend également, par le Journal de Québec, que Cœur de Pirate s’ajoute à la liste et interprétera un des plus grands titres de Renaud : ''Mistral Gagnant''. La chanteuse québécoise se dit très heureuse mais aussi très stressée: "Je ne sais pas comment je vais faire, mais je vais essayer de rendre justice à ce monument. Pour moi, Renaud, c’est la base de la chanson, ce sont des artistes comme ça qui m’ont donné envie d’écrire en français, qui me font croire que le français pour moi c’est la langue de l’amour qui véhicule vraiment un sentiment profond".

C’est Renaud, lui-même, qui dirige le projet depuis les coulisses, il serait d’ailleurs "fou de joie" de la participation de Cœur de Pirate, mais son équipe garde le mystère sur la participation ou non du chanteur à son propre album.

mercredi 12 février 2014

Un record de plus pour Queen


Queen


Queen est le premier groupe à vendre plus de 6 millions d’albums au Royaume-Uni, on apprend aujourd’hui un autre recensement.
Une famille anglaise sur trois posséderait le "Greatest Hits" de Queen, sorti en 1981. L’album contenait notamment "We will rock you", "Bohemian Rhapsody", "Crazy Little Thing Called Love"… Brian May lui-même a reconnu que les chiffres étaient “incroyables”, avec notamment 124 000 versions numériques.

"Je voudrais simplement dire merci à tous ceux qui nous ont soutenus toutes ces années, nous espérons continuer à vous servir" a-t-il confié dans un message vidéo sur officialcharts.com (visible ici!).

Le batteur, Roger Taylor, a ajouté "C’est génial ! Qui aurait cru ça ? Et c’est grâce au public anglais. Merci ! C’est un honneur !".

L’Official Charts Compagny a confirmé que l’album se vendait encore à plusieurs milliers d’exemplaires par semaine, surtout autour de Noël.

lundi 10 février 2014

La disparition de Guy Longnon


la-disparition-de-guy-longnon


Le trompettiste et arrangeur est décédé le 5 février à l'âge de 89 ans.
Guy Longnon était un compagnon de Sidney Bechet, Boris Vian, Claude Luter ou Jean-Claude Fohrenbach. A l'initiative de Pierre Barbizet, il avait crée en 1964 au conservatoire de Marseille, la première classe de jazz en conservatoire en France. Le dernier album de Guy Longnon, "Classic Jazz at Saint-Germain-des-Prés", était paru en 2000 chez Universal.

Citation du jour


Amy Winehouse




'La vie est courte. Tout peut arriver… Donc il n’y a pas vraiment de place pour les ‘si’, les ‘mais’, et les ‘peut-être’''

Amy Winehouse

Source: Classic 21

Blondie et les JO de Sotchi


Blondie  - Getty ©

Le groupe new-yorkais a confié avoir décliné l’invitation de jouer à Sotchi lors d’une des cérémonies de remise de médailles.
Debbie Harry a tweeté une photo montrant l’offre que le groupe a reçu pour jouer dans le cadre du "Red Rocks Festival Sotchi 2014" devant 25.000 personnes, taggée d’un "Pass human rights". Blondie, en refusant ces 45 minutes de live, rejoint ainsi la cohorte de stars qui s’élève contre la loi anti-gay promulguée par la Russie.

Dans un même temps, et un registre plus joyeux, Blondie est nommé pour obtenir le "Godlike Genius Awards" au NME Awards. Le groupe jouera en live au NME et Debbie Harry, la chanteuse, a confié : 

"Nous sommes tous très heureux d’être reconnu de cette façon".

Blondie dit non à Sotchi

l’intégrale de Joe Satriani va paraître


Joe Satriani

Le guitariste virtuose a annoncé la parution d’un coffret comprenant l’intégralité de ses quatorze albums, avec bonus à la clef.
Le magicien de la guitare, Joe Satriani, est à la une de l’actualité musicale avec la sortie d’un véritable document collector. Le label Sony/Legacy Recordings a en effet annoncé la parution d’un coffret qui rassemble tous les albums solos de l’artiste dans leur intégralité, soit trois décennies de virtuosité électrique. ''Joe Satriani : The Complete Studio Recordings'' paraîtra le 2 avril prochain.

De ''Not of This Earth'' en 1986 à ''Unstoppable Momentum'' (sorti l’an dernier), chacun de ces 14 albums aura bénéficié d’un processus minutieux de remasterisation. Un quinzième CD comprenant morceaux inédits et autres bonus sera également disponible avec un livret photos immortalisant les souvenirs qui ont jalonné la carrière du guitariste. À noter que cette intégrale sera également proposée sur une clé USB à acquérir sur le site officiel de Joe Satriani.

Pour rappel, Joe avait fait part l’été dernier de la future parution de son autobiographie ''Strange Beautiful Music : A Musical Memoir'' qui devrait aussi être éditée en avril prochain.

Coffret Satriani

vendredi 7 février 2014

Citation du jour


Mick Jagger



'J’avais des problèmes avec les filles avant de chanter. Peut-être étais-je trop timide''

Mick Jagger

Source: Classic 21

Charlie Watts ''très heureux''



Charlie Watts

Charlie Watts a déclaré qu’il serait ''très heureux'' si la tournée australienne des Rolling Stones était la dernière...
Agé de 72 ans,déjà , il reconnaît qu’il y a une raison derrière le fait que leurs tournées soient de plus en plus courtes: "C’est court par rapport à ce que nous faisions avant, mais c’est probablement mieux ainsi avec notre âge fragile" et ajoute "l’idée de faire cinquante spectacles, ce qui était normal pour nous avant, c’est devenu… très intimidant" et conclu "si nous n’en faisions pas plus, j’en serais très heureux".

Après un retour des Rolling Stones pour leur 50 ans en 2012, le groupe avait continué sa tournée et prévoit encore des concerts dans les Emirats Arabes-Unis, le Japon, Macao et la Chine, ainsi que six dates australiennes et une en Nouvelle-Zélande.