vendredi 30 août 2013

Une vidéo de NIN


Nine Inch Nails


Le groupe de Trent Reznor, Nine Inch Nails, qui vient récemment de reprendre la route et qui sortira son album comeback d’ici quelques jours, vient de publier en ligne la première partie d’un documentaire vidéo qui se concentre sur cette réunion.
D’une durée de 13 minutes, il nous plonge dans les coulisses de l’actuelle tournée. Visionnez ce documentaire ici (attention la géolocalisation pourrait la rendre indisponible) .

Joan Jett sans les Runaways

joan jett

Joan Jett vient de l’annoncer à la presse, malgré les rumeurs, il n’y aura jamais de réunion des Runaways.
Pour rappel, les Runaways ont été le premier groupe de hard rock 100% féminin. Aux côtés de Joan Jett, on retrouvait notamment Lita Ford et Cherie Currie qui ont toutes les deux évoluées en solo par la suite. C'est à San Francisco en 1975 que Joan (Jett) Larkin forme son propre groupe et fait la rencontre de Kim Fowley un manager assez marginal qui lui présente la batteuse Sandy West. Toutes deux font la connaissance de Cherrie Currie, une chanteuse au look de David Bowie, puis Lita Ford, guitariste soliste, et Jackie Fox, bassiste, se greffent au groupe. Une carrière qui déchaine les passions par leur talent mais également par leurs postures sulfureuses comme Cherry Curie avec ses tenues exhaustives ainsi que par leurs prestations scéniques remarquables. Des différents artistiques surgissent entrainant de nombreux problèmes et en 1979 c’est la fin des Runaways !

Mika remplace Louis Bertignac pour la troisième saison de « The Voice »



Louis Bertignac ne participera pas à la nouvelle saison de « The Voice ». En effet, après deux ans le rockeur a décidé de se concentrer davantage sur sa carrière. Il sera d’ailleurs en concert au Château de Vincennes le samedi 7 septembre 2013 (cliquez ici).

C’est Mika qui va prendre sa place le temps de cette troisième saison uniquement, car il ne souhaite pas continuer par la suite (un éventuel retour pour Louis ?). Sa venue devrait apporter un renouveau à l’émission car le chanteur américano-libanais est une star dans le monde entier. Ses 3 albums se sont écoulés à des millions d’exemplaires, un quatrième est en préparation et ses tubes sont appréciés de tous. Mika ne sera pas un néophyte car il est aussi juré dans la version italienne du télé-crochet « X-Factor ».


Manau de retour!



Le groupe Manau, porté par son leader charismatique Martial Tricoche, continue sa carrière!

Après un album « Panique Celtique II – Le village » exploité grâce à plusieurs clips très soignés, Manau proposera un nouvel opus « Fantasy » le 7 novembre prochain ! Ce nouvel effort devrait proposer les mêmes ingrédients que les précédents : des textes bien écrits, le flow de martial et un son celtique mélangé avec des sonorités plus pop ou hip-hop.

Le dernier album, bien que peu relayé par les grands médias, a permis à Martial de remplir les salles aux quatre coins de la France dans lesquelles il interprète ses derniers titres et, bien sûr, ses plus grands succès de la fin des années 90 et du début des années 2000.

jeudi 29 août 2013

Gestation du nouveau Vaccines...


the vaccines


Les Vaccines, groupe britannique fait pas mal parler de lui ces derniers temps et planche actuellement sur son troisième album.
Pour faire patienter les fans, le groupe a sorti un EP 4 titres intitulé "Melody Calling" il y a quelques jours. D’après les dernières infos récoltées par le NME, le nouvel album devrait débarquer d’ici " 8 à 9 mois ".

Chadwick Boseman choisi pour interpréter James Brown

chadwick-boseman-jouera-james-brown

Chadwick Boseman a été choisi par le réalisateur Tate Taylor (La couleur des sentiments) pour interpréter James Brown à l'écran
Universal Pictures a trouvé son James Brown
C’est l’acteur américain Chadwick Boseman, qui jouera le rôle de la star du funk et de la soul.
Ce long-métrage réalisé par Tate Taylor retracera l’ascension d’un jeune garçon issus d’un milieu extrêmement pauvre où règne la violence jusqu’à devenir celui qu’on a surnommé Le Parrain de la Soul, l'un des artistes noirs les plus influents dont la carrière a traversé six décennies.
Et pour produire ce film Universal s’est associé à une autre icône de la musique, Mick Jagger.

Source: Jazz Radio

Tigran Hamasyan sort "Shadow Theater"


nouvel-album-pour-tigran

Le pianiste Tigran Hamasyan sort "Shadow Theater" Verve / Universal
Deux ans après son album « A Fable » qui a décroché la Victoire du Jazz catégorie album international de production française, le pianiste prodige Tigran Hamasyan sort un nouvel album studio.
Shadow Theater, explore les frontières du jazz et flirte avec l'electronica, la pop et revient aux racines musicales arméniennes du jeune artiste.
Il sera le 5 septembre au festival Jazz à la Villette puis le 12 octobre à Blagnac dans le cadre du festival Jazz sur son 31

Source: Jazz Radio

Paul McCartney propose le nouveau titre

mccartney


Aujourd'hui, Paul McCartney propose le nouveau titre, ''New'', issu de son prochain album du même nom. Ecoutez Classic 21 à 9h55 pour le découvrir.
Il est disponible sur iTunes via ce lien.

McCartney explique, à propos de ce titre: "Nous pouvons faire ce que nous voulons, nous pouvons vivre selon nos choix".

L'album est prévu pour le 14 octobre au Royaume-Uni. Il s'agit ici du premier album comprenant de toutes nouvelles compositions en six ans.

''New'' sera composé de 12 titres sur lesquels McCartney a travaillé avec de nouveaux collaborateurs.

Le titre ''New'' est produit par Mark Ronson.

Un nouveau titre du groupe Coldplay dévoilé le 6 septembre


Coldplay


Un nouveau titre du groupe Coldplay sera dévoilé le 6 septembre prochain. ''Atlas'' - c’est son nom – aurait dû être publié le 26 août mais a dû être reporté de quelques jours.
Ce nouveau morceau est un extrait de la bande-originale du film américain de science-fiction ''Hunger Games : L’Embrasement'' dont la sortie en salle est prévue pour le mois de novembre.

Nouveau Coldplay reporté

Paul McCartney & Martin Luther King


mccartney


Ce 28 août 2013 commémorait le cinquantième anniversaire du célèbre discours "I Have a Dream", de Martin Luther King.
Paul McCartney avait repris une partie du discours (à 3:26) dans ''The Fool on the Hill'' interprété en live lors du ''Paul McCartney 1989/1990 Tour''. Voici les images.

Source: Classic 21

mercredi 28 août 2013

HIStory: 50 years ago



HIStory: 50 years ago:


August 28, 1963 - August 28, 2013






Un nouvel album de Jean-Jacques Goldman?



L’été est terminé et la rentrée pointe son nez. Pour bien commencer cette nouvelle année, quoi de mieux qu’une information qui devrait rendre heureux des millions de personnes…

Nous avons pu rencontrer des professionnels de maisons de disques et ils sont tous formels : Jean-Jacques Goldman prépare son grand retour! Mieux, celui-ci devrait s’effectuer dans les prochaines semaines. Aujourd’hui, son retour serait entre les mains du service marketing de sa maison de disques : quand sortir l’album ? Avant ou après les fêtes de fin d’année ? Toujours selon ces professionnels, Jean-Jacques Goldman repartirait en tournée avec ce nouvel opus et ses dizaines de tubes (on est, même, proche de la centaine en y incluant ceux écrits pour les autres…) ! Si ces informations sont confirmées, sûr que ce retour ferait du bien aux admirateurs de l’artiste et à nos oreilles…

Quand on y réfléchit, cette rumeur de retour est une évidence. Tout confirme que l’un des plus grands auteurs-compositeurs de la chanson française (si ce n’est le plus grand !) sera bientôt de retour! Tout d’abord, on crée une attente et un besoin de ré-entendre l’artiste (exception faite de sa participation aux Enfoirés et de deux duos avec Patrick Fiori et Michael Jones). Puis, on tâte le terrain avec une compilation. La pêche est bonne puisque « Génération Goldman » est un immense succès. Ainsi, Jean-Jacques Goldman redevient la personnalité préférée des français juste avant « Génération Goldman 2″ et avant… un retour ? Le public est fin prêt à ré-entendre de nouvelles chansons signées Jean-Jacques Goldman. Vu ses dernières réalisations (« Si » de Zaz), on devrait en avoir pour nos 12 années d’attente !

« L’homme en or » bientôt de retour : êtes-vous impatients ?

Découvrez la dernière composition de Jean-Jacques Goldman, « Si » :

La pochette de « Orpailleur » le nouvel album de Gaëtan Roussel

Gaëtan Roussel

Gaëtan Roussel a sorti son nouveau single « Eolienne » sur  iTunes en juin dernier. Ce titre est le premier extrait de son deuxième album « Orpailleur » qui sera disponible le 30 septembre 2013 !

En attendant de découvrir ses nouvelles chansons, l’artiste interprète masculin de l’année aux Victoires de la Musique 2011, vient de dévoiler la pochette de l’opus. Après le succès du précédent « Ginger » qui s’est vendu à 100 000 exemplaires, nous lui souhaitons d’en faire autant avec celui-ci.

Une nouvelle tournée est déjà programmée et il sera à Paris le 2 décembre à la Cigale, le 3 au Trianon et le 4 à la Gaîté Lyrique.

Pour revoir le clip du titre « Eolienne » :

« Dedication 5 », Une nouvelle mixtape pour Lil Wayne

Lil Wayne

Lil Wayne sera en tournée européenne au mois d’octobre avec Mac Miller en première partie.

Il sera au Zénith de Toulon le 12, au Dôme de Marseille le 13, au Galaxie d’Amnéville le 14, à Paris Bercy le 16 et au Forest National à Bruxelles le 17.

Pour le plaisir de ses nombreux fans (plus de 47 000 000 sur Facebook et plus de 13 000 000 followers sur Twitter), une nouvelle mixtape « Dedication 5 » sera disponible à partir du 30 août !

Stromae est N°1 des ventes avec « √ (racine carrée) »


Stromae

Même avant sa sortie le deuxième album de Stromae était déjà annoncé comme un succès !

En une semaine « √ (racine carrée) » (Mercury / Universal) s’est vendu à plus de 80 000 exemplaires (+55.000 ventes physiques / +25.000 ventes digitales) et le chanteur obtient pour la première fois de sa carrière la place de N°1 dans le top albums.

Porté par les excellents singles « Papaoutai » et « Formidable », le public est au rendez-vous et certaines dates de sa prochaine tournée sont déjà SOLD OUT !

Après avoir écoulé plus de 75 000 exemplaires de « Cheese » (2010), celui-ci devrait battre des records, et permettre à Stromae de nous faire danser encore pendant de nombreuses années.




Queens Of The Stone Age inspire KOL


Kings of Leon


Le prochain album de Kings of Leon sera influencé par Queens Of The Stone Age. C’est en tout cas ce que vient de déclarer Nathan Followill, le batteur de Kings of Leon lors d’une interview qu’il a accordée au Rolling Stone Magazine.
Sly And The Family Stone, le groupe de funk américain, sera également l’une des autres sources d’inspiration de ce nouvel album. Intitulé ''Mechanical Bull'' , il sortira le 24 septembre.

Pas de réunion pour les Byrds

the byrds


Roger McGuinn, l’ex-leader des Byrds, a précisé qu’il n’était pas intéressé par une tournée réunion du groupe pour célébrer le 50ème anniversaire de sa formation.
Il a expliqué : " Les Byrds sont un bon souvenir et je suis heureux de cela. David Crosby et moi-même avons discuté d’un projet de réunion, mais je ne souhaite pas le faire, ce serait juste pour l’argent. Je ne suis pas attiré par ce genre d’immense tournée. Je n’ai pas besoin d’une Ferrari ou de quoi que ce soit ". Pour rappel, David Crosby avait tenté de convaincre McGuinn de réunir les Byrds à plus de dix reprises par le passé.

mardi 27 août 2013

Rikkha - Le Fatal Tour


LA JEANNE – 1er album dans les bacs !

Communiqué de presse: 


Avec La Jeanne, la chanson française prend des couleurs latines grâce à la voix charnelle de la comédienne Jane Bréduillard. Sous une apparente légèreté, il y a chez La Jeanne toute l’élégance de mélodies finement ciselées, toute l’exigence de mots choisis qui font sens et une interprétation engagée. Un contraste saisissant entre la nostalgie des textes et le soleil des rythmes, entre un univers coloré, souriant, et une voix profonde. On retrouve chez La Jeanne toutes ces choses qui rendent la chanson française belle et vivante. Le projet La Jeanne est né en 2007 de la rencontre entre Jane Bréduillard, et le musicien Robert Baccherini. Fasciné par le timbre de voix et la présence de Jane, Robert Baccherini lui compose un répertoire de chansons mises en musique par une équipe de musiciens particulièrement chevronnés. On découvre aujourd’hui le premier extrait de La Jeanne : l’envoûtant I don’t know why.



Dans l’univers de la nouvelle scène française indépendante, La Jeanne apporte une teinte des plus originales avec ses chansons romantiques aux couleurs latines et sa voix chaleureuse, profonde, quelque part entre Luz Casal et Vaya con Dios.

Mais revenons au début de l’histoire. Nous sommes en 2007 en Avignon où la jeune et fascinante Jane Bréduillard prépare pour le festival « off » son propre spectacle en hommage à Raymond Devos « De vos à moi », un solo où elle joue, chante et danse et qui est programmé depuis lors partout en France. En même temps elle répète une pièce (toujours pour le « off ») de Nelson Rodriguez, Valse N°6, un « one woman show » où elle combine ses talents de comédienne et de musicienne en interprétant au piano la célèbre valse de Chopin. Le metteur en scène (Alain Igonet) a besoin d’une bande son et fait appel à un certain Roberto Baccherini. Fasciné par le timbre de voix et la présence de Jane, ce dernier l’invite à venir faire quelques essais dans son studio.

Baccherini, le guitariste baroudeur, n’est pas un « bleu ». A 15 ans il connait déjà tout son Brassens par cœur et à 20 ans il rencontre la sauvage Béatrice Tékielski et fonde avec elle le groupe Mama Béa Tekielski + Ego. Il devient ensuite son réalisateur et compositeur. A Paris, ils se produisent à L’Olympia ou à Bobino et participent à la fête de l’Huma (grande scène), au Printemps de Bourges ou aux Francofolies et parcourent les pays francophones pendant 12 ans (1500 concerts). Fatigué par les tournées et le showbiz, Baccherini se retire dans son studio pour composer des musiques films et de documentaires tels que les « Combattants de l’ombre » rediffusés cet été sur ARTE.

En 2007 donc, Robert et Jane commencent un travail qui va durer 5 ans ! Au départ, Baccherini appelle les auteurs Nathalie Kaufmann et Emilie Mouret. Toutes deux se glissent dans la peau de Jane et lui écrivent des textes qui lui collent à la peau, à l’instar de « Je n’appartiens qu’à moi » où elles ont su saisir son désir d’indépendance et son envie de sortir des clichés de la vie, de l’amour… Un fois les textes peaufinés et les structures des chansons mises au point, vient le temps des musiciens : Alain Musichini à l’accordéon (Reggiani, Lenorman, Guichard…), Freddy Simbolotti à la basse (IAM – concert des pyramides 2008, Akhenaton, Raoul Petite, Royal de Luxe…) et Stéphane Sokcik à la batterie (Gérard Yung, Claude Barzorri, Luberon Jazz Quartet…) apportent à cet édifice leur propre monde et grâce à eux, cet univers musical si particulier prend forme. Puis viennent les premiers concerts pour « roder tout ça sur scène » (près de 100 dates depuis 2010). C’est à ce moment-là que Jane Bréduillard devient LA JEANNE, surnom que lui donnent les musiciens. Viennent ensuite les guitares latines, les cuivres (sax, trompette et clarinette) et les cordes (violoncelle, alto et violon) pour ajouter les dernières couleurs au tableau, le tout mixé par les doigts experts de Frank Redlich (Enzo Enzo, Louis Chedid, Wriggles…).

Au final, nous nous retrouvons avec un cocktail de rythmes et de mélodies d’inspiration latine (cumbia, boléro, rumba…) à la sauce italienne (Paolo Conte n’est pas bien loin…) et un soupçon de musique de l’Est (Goran Bregovic).

 Aujourd’hui, LA JEANNE se revendique « interprète » et considère qu’elle est au service de la musique et tout comme la comédienne qu’elle est aussi, des textes. Son talent de chanteuse, elle l’a acquis au fil du temps à la maison, avec ses frères (tous musiciens) et sa maman qui écoute et chante toute la journée les chansons d’Aznavour, Brassens, Brel ou Souchon mais aussi beaucoup de musique brésilienne. « Sur scène, j’ai l’impression de me retrouver en famille » déclare La Jeanne qui ajoute« lorsque je chante en studio ou sur scène, je tente de m’approcher, de toucher, ce que je suis vraiment (…) en sortant de l’enfance on s’éloigne tellement de soi ! (…) Je pense que les gens attendent ce genre de vérité et lorsqu’on y arrive, ils vous le rendent à la puissance 10. C’est cette énergie-là que j’aime et que je recherche. 

La Jeanne est actuellement en train de mettre au point son nouveau spectacle en trio avec Pablo Penamaria à la guitare, percussions et clarinette et Guylaine Léori à l’accordéon. Elle sera en résidence du 23 au 27 septembre à l’Estival présentera cette création notamment le 27 septembre au Théâtre Alexandre Dumas de St Germain en Laye, le 10 octobre au Sentier des Halles à Paris et le 29 novembre à La Reine Blanche (Paris) dans le cadre du festival Fédéchansons.

CONCERTS

07/09 : Avignon – Cultura Sorgues (showcase) 15h30
07/09 : Avignon - Théâtre des Carmes 20h30
27/09 : St Germain en Laye - L'Estival (Théâtre Alexandre Dumas) 20h
05/10 : St Germain en Laye - Vitrine découverte de l'Estival 14h
10/10 : Paris - Sentier des Halles 20H (1ère partie Pauline Paris)
29/10 : Paris - Chanson Française en Sorbonne
06/11 : Lempdes (63) - La 2Deuche 20h
19/11 : Paris - La Reine Blanche (Festival Fédéchansons) 19h
22/11 : Beaucourt (90) - MPT G. Brassens (en 1ère partie de Loïc Lantoine) 20h

La Jeanne, La Jeanne, Quart de Lune / Beuscher Arpège / L’Autre Distribution


The Replacements, s'est réuni


the replacements


Le retour d’un groupe culte de ''college rock'' américain, The Replacements, s'est réuni sur scène dimanche dernier après 22 ans d’absence.
Dans ce groupe on retrouve notamment Paul Westerberg et le bassiste Tommy Stinson qui évolue aujourd’hui dans l'actuelle mouture de Guns N’Roses. The Replacements a été une grande source d’influence pour des groupes tels que les Foo Fighters, Green Day, Weezer, Goo Goo Dolls.

« English rain », le premier album de Gabrielle Aplin


Gabrielle Aplin

Le premier album de Gabrielle Aplin intitulé « English rain » (Parlophone Music) est enfin disponible dans les bacs et sur iTunes en édition standard ou deluxe.

La critique est unanime et l’opus risque de rencontrer le succès :

« Teintées de folk acoustique et de piano fragile, les mélodies dorlotent une voix cristalline, qui vient picoter l’âme de l’intérieur. » Les Inrockuptibles

« L’abrasive délicatesse de son folk pop & lyrique – quelque part entre A-ha et Joni Mitchelle – convainc et enchante. » Glamour

« C’est la nouvelle révélation pop-folk britannique. Une voix céleste, des textes sensibles, on craque pour English rain, son premier album. » Cosmopolitain


« Berzerk », le nouveau Eminem

Eminem




L’annonce de son nouveau single fait le buzz sur la toile, et vous êtes nombreux à attendre la sortie de l’album « MMLP2 » le 4 novembre prochain !

Après le teaser dévoilé hier écoutez dès maintenant « Berzerk » le nouveau single d’Eminem dans son intégralité :

le dernier concert de Madonna « MDNA World Tour » sera disponible le 09 septembre

Madonna

Révolutionnaire, controversé, visuellement époustouflant et acclamé par la critique, le dernier concert de Madonna « MDNA World Tour » sera disponible le 09 septembre prochain sous différents supports : Deluxe  DVD+2CD, Blu-Ray, DVD, 2CD, E Album et E Video.

Dirigé par Kevin Antunes ce show de deux heures est la tournée la plus réussie de 2012 ! Pour ce neuvième spectacle la Queen of pop a fait 88 dates à guichets fermés dans 29 pays, dont un Stade de France à Paris le 14 juillet 2012. Madonna et ses 25 danseurs ont séduit plus de 2,2 millions de fans à travers le monde, et elle a d’ailleurs remporté le Billboard Award du meilleur spectacle musical en mai dernier !

Depuis le début de sa carrière elle a vendu plus de 300 millions d’albums à travers le monde, 130 millions de singles et remporté 220 Awards ! Son dernier album studio « MDNA » (2012) est entré directement en première position dans 35 pays et est certifié platine en France.

Pour l’occasion de cette nouvelle sortie, un concours de photos est organisé sur Facebook (cliquez ici pour avoir tous les renseignements).

Découvrez le teaser du « MDNA World Tour »

Source: JustMusic

VV Brown de retour!


vv-brown-sort-un-nouvel-album

La chanteuse de soul est de retour dans les bacs avec "Samson & Delilah"
Trois ans après son succès "Shark in the Water", VV Brown est de retour.
La jeune britannique va sortir le 7 octobre son deuxième album "Samson & Delilah"
En attendant, la chanteuse de soul présente le clip de son nouveau single "The Apple" et elle n'a pas oublié le public français puisqu'elle a enregistré une version française de sa chanson.

Prochaine critique musicale: Eric Legnini And The Afro Jazz Beat - Sing Twice!


sing twice!

Suite à la récente parution dans les colonnes de La Gazette De Paris de ma dernier critique musicale consacrée à l'album "Nuit Fatale" du groupe Rikkha, je vous annonce aujourd'hui que mon prochain article sera lui consacré au dernier opus du jazzman Eric Legnini:  "Sing Twice"

Vous pouvez d'ores et déjà retrouvé ici le communiqué de presse concernant cet album. La parution dans La Gazette De Paris est prévue prochainement.

Concert hommage à Freddie Mercury


freddie mercury


Roger Taylor et Brian May de Queen participent au concert événement le 5 septembre prochain, date du 67ème anniversaire de la naissance de leur regretté leader Freddie Mercury, à Londres lors de la soirée de gala organisée par la Mercury Phoenix Trust. Les deux musiciens seront rejoints sur scène par quelques invités prestigieux.
Y participeront : Roger Daltrey des Who, Melanie C, Al Murray ainsi que par Spike Edney, claviériste de scène de Queen qui sera également le directeur musical de l’événement. Les bénéfices de la soirée seront reversés entièrement au Mercury Phoenix Trust, l’association de Freddie Mercury récoltant des fonds pour la recherche contre le SIDA.

Une soirée qui se tiendra au One Mayfair, sur réservation et le prix d'une table de 10 convives est de £ 5000.

Si vous êtes prêts à débourser cette somme et désirez tenter votre chance écrivez à competition@mercuryphoenixtrust.com , clôture ce 30 aout.

Concert hommage à Freddie par Queen

lundi 26 août 2013

Critique Musicale : Rikkha – Nuit Fatale (2013)



Rikkha : 4 consonnes et 2 voyelles

Rikkha c’est la combinaisons de quatre consonnes et deux voyelles pour mieux désigner un quatuor délivrant une musique qualifiée de résolument Rock mais aussi, et surtout, parsemée de trilles nous rappelant tour à tour des sons et des influences aussi divers et variés que le Punk, le Punk Garage, le Dub, le Ska, l’Affro-Jazz ou le Hardcore. Un son qui se veut donc la résultante d’une véritable synthèse, voire symbiose, sonore et d’un univers à la fois propre et unique. Voilà donc ce que la chanteuse Juliette Dragon (Le Cabaret Des Filles De Joie), Seb le Bison leader et guitariste, la bassiste Lady Machine (The Ragnoutaz) et le batteur Funkaphobia (The Last Poets, Archie Shepp, Jim Murple Memorial) nous proposent de découvrir au détour des dix titres qui composent leur premier opus, disponible depuis le 10 juin, Nuit Fatale.
Si Nuit Fatale et le véritable premier album du groupe, il n’est en rien leur premier effort discographique. Rikkha ayant derrière lui une carrière de cinq ans déjà, cet album s’est vu précédé par la sortie de deux EP. Le premier, Kitten On Wheels, contenant 4 titres, parait en 2010 et est suivi, un an plus tard, par les 5 titres qui composent Covers, un ensemble de reprises.
Cinq année qui ont permis au groupe de fouler la scène, lieu où leur musique trouve son véritable pendant et où Rikkha et ses membres deviennent en quelque sorte l’incarnation même  de leur son, le groupe n’hésitants pas par exemple à se travestir au gré de leurs chansons, des thèmes et différents sujets de celles-ci (Halloween, lucha libre, voodoo…). Le tout confère aux performances en public du groupe une théâtralité certaine. Cette dernière étant accentuée par le fait qu’il arrive à Rikkha de partager la scène en compagnie d’autres artistes tels que des danseuses, des artistes de cirque ou bien des vedettes renommées de spectacles burlesques. Les concerts deviennent de fait des moments ou se mêlent le Punk,  le Rock, le burlesque et l’esprit des numéros de cabaret dans un style et une ambiance des plus enlevée.

Prologue

L’enregistrement de l’album a eu lieu entre Paris et l’auditorium de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). Le mixage et le mastering final ont été réalisés à Los Angeles au mois de mars 2013, alors que le groupe tournait en Californie. Ce travail finalisé outre Atlantique résulte de la volonté de Rikkha de donner à entendre un son résolument au plus proche de celui immortalisé par plusieurs de leurs influences majeures, (parmi celles-ci citons : Jack White, Nirvana ou encore B52’s) et de faire bénéficier l’ensemble d’une tonalité résolument internationale.
La production de de cet opus est globalement irréprochable et offre une musique aux contours pour le moins très peaufinés, travaillés et bien léchés. Même si, de cet ensemble, c’est indiscutablement la section rythmique (Lignes de basses et gimmicks de batterie) et les vocaux de Juliette Dragon (mixés en avant) qui semblent dominer l’opus sur sa longueur, on remarque le travail de production et de mixage des plus judicieux et abouti. Ici aucun instrument ne s’est vu négligé au profit d’un autre. Le jeu de chaque instrument est sur chaque piste parfaitement restitué et audible. Du bon travail sur lequel certains auditeurs trouveront, peu – être, à redire, si l’on tient compte des « canons » des genres dans lesquels semblent s’inscrire la musique de Rikkha. On aurait peut être appréciés d’entendre une musique au ton plus brut et « roots », plus proche en cela du Rock et du Punk… Mais cela ne nuit en rien à la qualité de l’ensemble du disque et lui confère même une homogénéité certaine. Notons également  que  l’ensemble des titres qui composent ce Nuit Fatale est cosigné par le groupe.
Le disque voit également se côtoyer en son sein les langues de Shakespeare et Molière, preuve de cet éclectisme qui semble si bien caractériser ce groupe et sa musique.
L’atmosphère de cet album concept se veut cinématographique et laissera  percevoir à l’auditeur attentif nombre de références aux comics américains, aux Burton et autres Tarantino au fil de l’écoute des différents morceaux.
Le disque s’écoute comme l’on emboiterait le pas au voyageur et le paysage et les images défilent. La narration et soutenue et dévoile un univers à dormir debout quelque peu loufoque et grotesque mais assurément non dénué d’attrait : vampires, démone, princesse voodoo, prêtresse zombie, méchant loup et chaperon sanglant, femmes fatales, lolitas vengeresse, roller-girl, Lilith trans-sexuelle…Tel est le programme onirique de cette nuit fatale à laquelle nous voilà conviés.

Voyage au bout de la nuit

Nuit Fatale, la plage titulaire et éponyme du disque débute sur un accord de guitare saturé, vite soutenu par une ligne de basse très ronde et une batterie mixée en avant qui imprime au titre un rythme enlevé, enjoué et rapide et confère du même coup de l’efficacité  à l’ensemble. Le gimmick de batterie et les accords et autres envolées guitaristiques se dégagent de l’ensemble, tout comme la voix de Juliette Dragon mixée bien en avant et qui nous livre ici le programme des réjouissances par le menu. Tout Nuit Fatal se voit en quelque sorte abordé dans ce titre et ses paroles et Rikkha nous invite à la fête. Une mise en bouche auditive plutôt réussie.

Le titre suivant, Je Te Tue,  nous livre l’un des thèmes clés de l’opus, sa trame même : la féminité et sa célébration sous toutes ses formes. Tout au long des trois minutes de ce titre la femme fatale à l’état pur se voit gratifiée et glorifiée. Le tout nous est délivré sur une musique faisant la part belle aux gimmicks de guitare très présent. La batterie est, elle, très solidement appuyée par de bonnes lignes de basse. Le solo de guitare contenu dans ce titre ajoute également et indéniablement à son efficacité intrinsèque qui se voit renforcée par la brièveté de la pièce.

La Pretty Girl arrive ensuite au son d’un accord de guitare simple mais des plus accrocheurs qui nous laisse ensuite apprécier ce duo mixte, entre Juliette et Seb, chanté en anglais. Un titre qui nous donne donc à entendre la voix de Seb le Bison et permets de mesurer la justesse du travail accomplit sur les parties vocales, de ce titre mais aussi sur l’ensemble du disque.

Lullaby se déroule elle sur des accords de guitare et de basse des plus lascifs avant de prendre la tangente et de connaitre une brusque accélération de tempo imprimée par l’arrivée de la batterie tout en concervant quelque variations de rythme jusqu’au terme de la chanson. La voix de Juliette Dragon oscille sur cette berceuse des plus ténébreuses entre accents emprunts de sensibilité et de nervosité enjouée.

En 1997, Franck Micheal, chanteur belge pour femmes ménopausées de son état, nous avait prévenus : « Toutes les femmes sont belles ». La rengaine du sieur se voit confirmée par Juliette et ses comparses dans le titre Les Femmes. Cette nouvelle ode à la féminité arrive dans nos esgourdes sur en rythme des plus enlevé et tonitruant non dépourvu d’accents typiques de la musique Punk. La batterie délivre, par exemple,  un gimmick simple mais incroyablement accrocheur et efficace. La voix est mise en avant sur ce titre, se fait rageuse et est parfaitement et efficacement secondée par les chœurs.

C’est à un Road Movie auquel nous assistons ensuite. Premier simple extrait de l’album, cette résurgence du celluloïd permet au groupe de nous conter, tout en le revisitant à sa manière, un célèbre conte pour enfant de Charles Perrault, gratifié ici de rythmiques de guitare saturés et  accrocheurs soutenu par une basse qui se fait ici plus discrète me demeure des plus efficaces. Un des meilleurs moments du disque et un choix de single plutôt judicieux.  

Sur Spank Me on remarque d’emblée une ligne de basse très présente avant que ne viennent s’ajouter efficacement guitare, batterie et voix. Ce titre chanté en langue anglaise semble traiter des relations sadomasochistes. Relations au cours desquelles si la femme est objet de désir, celle-ci avant tout désire et prend l’initiative. L’atmosphère du titre est servie par Juliette Dragon dont la voix se fait plus sensuelle encore que sur les autres titres d l’opus  et dont les onomatopées sont des plus évocatrices et subjectives. En fin de compte, et à la fin du morceau, c’est à Funkaphobia, le batteur du groupe, qu’il reviendra de donner la fessée.

Le huitième titre de l’album, Libre, donne, lors de son introduction, à entendre de doux accords guitaristiques qui laissent bien vite la place à une musique et à un chant aux ornements finement ciselés rappelant avec forte évidence  la musique évocatrice du Voodoo. Sur ce titre nous est narrée la rencontre impromptue d’un vieux poète salasse d’avec une petite ingénue. Rencontre qui se termine fatalement et qui se voit  servie par des chœurs plutôt réussis…

La section rythmique est parfaitement mise en avant et nous délivre des gimmicks efficaces et accrocheurs pour servir Shemale, un titre chanté en anglais et, comme son nom nous l’indique, qui évoque sans détour la question du transsexualisme, de ces homme devenus femmes, mais sans avoir subi de changement de sexe. On apprécie particulièrement le travail réalisé pour mettre en valeur la voix de Juliette.

L’opus se clos ensuite sur Morning Comes, titre annonciateur. L’aurore va poindre et la nuit est finit. Fin du voyage et dernière escale avant le réveil. Le titre nous offre un sample en guise d’introduction avant de s’articuler autour d’un rythme empruntant son origine au Jazz certainement, tout en ayant un ornement tout à la fois fortement et faussement Bluesy, duquel se dégage joliment la section rythmique du groupe.

*****

De ce Nuit Fatale l’on retiendra certainement l’éclosion d’un groupe déjà mature et aguerrit musicalement ayant parfaitement su synthétiser ses influences diverses et variées, Du Rock au Punk en passant par le 7e Art, par exemple, le tout sans négliger la Chanson. Les amateurs des styles musicaux cités plus haut ne devraient pas être déçus à l’écoute de cet opus. Les amateurs de véritables démarches à la fois musicales et originales pourraient également y trouver leur compte…
Un bon disque que ce  premier effort discographique de la part de Rikkha. Un premier essai qui n’a plus qu’à être transformé par un prochain album!

Liste des titres :
1.      Nuit Fatale
2.      Je Te Tue
3.      Pretty Girl
4.      Lullaby
5.      Les Femmes
6.      Road Movie
7.      Spank Me
8.      Libre
9.      Shemale
10.  Morning Comes


Rikkha, Nuit Fatale, Le Bison Production, 2013.

Xavier Fluet @GazetteDeParis



Le prochain opus des Foo Figthers

foo fighters

On vous en parlait la semaine dernière, en voici donc un tout petit peu plus sur le successeur de ''Wasting Light''.

"Nous avons passé pas mal de temps en studio à écrire ces dernières semaines, et nous avons écrit un album", avait déclaré Dave Grohl lors d'une interview accordée à Xfm. Et concernant l'enregistrement "Nous allons faire ça d'une manière totalement inédite, personne ne l'a encore fait, et nous sommes tous très enthousiastes à cette idée". "Nous ne voulons pas encore dévoiler notre petit secret, mais ça avance. Et nous sommes dans un bon état d'esprit à ce sujet". Le guitariste Chris Shiflett a également exprimé son excitation ''ça va être vachement bien''.

Cela a-t-il un rapport avec leur souhait d'enregistrer leur futur album dans l'espace ? On verra... En tout cas, ce sont les fans qui doivent être ravis.

CD et DVD pour Steve Hackett

steve hackett


Steve Hackett, le guitariste du Genesis de la ''grande époque'' sortira un nouveau live CD et DVD le 21 octobre prochain. Intitulé ''Genesis Revisited : Live at Hammersmith'', il est consacré – comme son nom l’indique – aux reprises des grands classiques de Genesis.
On notera notamment la présence de quelques invités tels que Nik Kershaw, John Wetton ou encore Steve Rothery. Pour rappel Steve Hackett est actuellement en tournée dans le cadre de la promo de son album ''Genesis Revisited II'' sorti l’année dernière.

Voici la traclist :

DVD/CD live pour Steve Hackett


CD1



1. Watcher of the Skies

2. The Chamber of 32 Doors

3. Dancing with the Moonlit Knight

4. Fly on a Windshield

5. Broadway Melody of 1974

6. The Lamia

7. The Musical Box

8. Shadow of the Hierophant

9. Blood on the Rooftops

CD2

1. Unquiet Slumbers for the Sleepers

2. In That Quiet Earth

3. Afterglow

4. I Know What I Like

5. Dance on a Volcano

6. Entangled

7. Eleventh Earl of Mar

8. Supper’s Ready

CD3

1. Firth of Fifth

2. Los Endos

DVD1 

Full live show

DVD2 

Behind the scenes featurette

Green Day au ciné


Green Day


Au mois d’octobre prochain, un documentaire sur Green Day sortira au cinéma aux États-Unis. Intitulé ''Broadway Idiot'', le film se concentrera sur l’adaptation de l’album ''American Idiot'' en opéra musical façon 'Broadway'.
Pour rappel l’album "American Idiot", sorti en 2004, avait redonné un coup de fouet à la carrière de la formation américaine.


Citation du jour






Découvrez Mr. Crock



Mr. Crock

Jeune groupe parisien de pop/rock alternatif, Mr. Crock a sorti un EP éponyme en 2011 (à télécharger sur iTunes). Après plusieurs passages sur Le Mouv’, désormais leur univers s’est étoffé et ils ont gagné beaucoup de maturité artistique.

Mr. Crock a récemment remporté le concours du festival Ici & Demain (gagné par Christine & The Queens en 2011) organisé par la mairie de Paris. Après des concerts au Trabendo, à la Machine du Moulin Rouge, au Bus Palladium, lors du Disquaire Day le 20 avril dernier… leur public ne cesse de s’agrandir. Ils viennent d’enregistrer un nouveau single « New romance » qui sera disponible à la rentrée, accompagné d’un clip où se mêle rêve et burlesque. A suivre…



TOP 10 des meilleurs albums de rock progressif de l’histoire


rush


Le magazine américain Rolling Stone vient de publier une liste du TOP 10 des meilleurs albums de rock progressif de l’histoire. Ce classement a été établi par ses lecteurs. Voici la liste :

1. Rush avec l’album "2112"

2. Pink Floyd avec "Dark Side of the Moon"

3. Yes  avec "Close to the Edge”

4. Genesis avec “The Lamb Lies Down on Broadway”

5. Genesis avec “Selling England By The Pound”

6. Rush "Hemispheres"

7. Pink Floyd "Animals"

8. Jethro Tull "Thick As a Brick"

9. Pink Floyd "The Wall"

10. Pink Floyd "Wish You Were Here"

Linda Ronstadt soffre de la maladie de Parkinson


Linda Ronstadt


La chanteuse américaine Linda Ronstadt a confié samedi souffrir de la maladie de Parkinson et ne "plus" pouvoir "chanter une seule note". Le diagnostic a été posé il y a huit mois et les premiers symptômes datent d'il y a huit ans, a déclaré la chanteuse de 67 ans au blog de l'organisation américaine de personnes âgées AARP.
 "Personne ne peut chanter avec Parkinson, quels que soient les efforts qu'on fait", a-t-elle ajouté. Dans cette interview, la chanteuse aux 11 Grammy awards, rendue célèbre dans les années 1970 par des titres comme "It's So Easy" ou "That'll Be the Day", explique comment elle s'est rendue compte que "quelque chose n'allait pas". "Je ne pouvais plus chanter, et je ne savais pas pourquoi. Je savais que c'était mécanique. Je savais que cela avait à voir avec les muscles, mais je pensais que c'était lié à la maladie que j'avais eue, transmise par des tiques". "Et je n'ai pas pensé à aller voir un neurologue. Je pense que j'en souffrais depuis sept et huit ans, vu les symptômes. Et puis j'ai eu une opération de l'épaule, et je pensais que c'était pour ça que mes mains tremblaient".

"Parkinson est très difficile à diagnostiquer, et quand je suis finalement allée voir un neurologue et qu'il m'a dit 'vous avez la maladie de Parkinson', j'ai été complètement traumatisée. Je ne l'aurais jamais soupçonné", ajoute la chanteuse, qui selon AARP s'aide désormais parfois de cannes pour marcher et utilise un fauteuil roulant pour voyager. Chanteuse de rock et country-rock, Ronstadt a connu ses plus grands succès dans les années 1970. Elle était un temps l'une des chanteuses la mieux payée du monde du rock. Elle a réalisé plus de 40 albums et collaboré avec de nombreux artistes dont Emmylou Harris, Dolly Parton, The Eagles, James Taylor, ou encore Neil Young et Elvis Costello.

dimanche 25 août 2013

Citation du jour



Kris Goessens est décédé mercredi


Kris Goessens



Le pianiste et compositeur belge de jazz Kris Goessens est décédé mercredi à l'âge de 46 ans. Il s'agirait d'un suicide, d'après les milieux du jazz à Bruxelles et plusieurs sites spécialisés.
Kris Goessens, né à Alost en 1967, s'est notamment produit avec les groupes du saxophoniste Kurt Van Herck et du contrebassiste Sal La Rocca ainsi qu'en compagnie d'autres musiciens belges tels que le batteur André Pallemaerts et le trompettiste Bert Joris. Il a également collaboré avec des musiciens américains et, parmi eux, le tromboniste Bob Brookmeyersen et les saxophonistes Lee Konitz et Joe Lovano. Depuis quelques années, Kris Goessens se produisait régulièrement aux Pays-Bas où, par ailleurs, il enseignait la musique.

Motley Crue : tournée d’adieu en 2014


Motley Crue  - AP ©

Vince Neil, chanteur et leader de Motley Crue, a annoncé que le groupe embarquerait dans une grande tournée d’adieu à partir du printemps 2014. Il a tenu a préciser qu’il ne s’agirait pas d’une tournée d’adieu sans fin comme Kiss ou Scorpions l’ont fait récemment.
Vince Neil a annoncé que de nouveaux titres ou un nouvel album du groupe devraient débarquer avant le début de cette tournée.

Franz Ferdinand revient avec ''Right Thoughts, Right Words, Right Action''

Franz Ferdinand

Le quatuor écossais Franz Ferdinand revient revigoré ce lundi avec ''Right Thoughts, Right Words, Right Action'', son premier album depuis 2009.

Ce quatrième album, précédé d'un bon accueil critique, sort à partir de lundi dans le monde. Il y a dix ans, Franz Ferdinand a fait souffler un vent de renouveau sur la pop anglaise avec un objectif clairement affiché: "faire de la musique pour que les filles dansent". Tirés à quatre épingles, cultivés, passés par des écoles d'art, les quatre musiciens ont rapidement séduit les dites filles et la presse musicale, avec des pépites pop aussi efficaces qu'originales: "Take Me Out", "Do You Want To", "This Fire"... Mais leur troisième album "Tonight: Franz Ferdinand", publié en 2009 avait déçu. Toujours anguleuse et très maîtrisée, leur musique perdait de sa fraîcheur et de son énergie.

A cette époque, le groupe est en fait passé tout près de la séparation. Enregistré dans des conditions tendues, cet album a été suivi d'une épuisante tournée de deux ans, destinée notamment à séduire le difficile marché américain. "Je déteste la pop" "Je voulais que le groupe se sépare, dans ma tête c'était devenu comme un travail dont je devais démissionner. Je n'aimais pas la routine, ni les obligations", a récemment confié le chanteur Alex Kapranos au Guardian. Après la tournée, "j'ai fait une sévère dépression, je pensais juste 'je ne peux plus jouer de musique, je ne le supporte plus'. Nous étions essorés", a ajouté le guitariste Nick McCarthy. Alex Kapranos s'est essayé à la critique gastronomique, à la production pour d'autres artistes (The Cribs, Citizens!...) avant de finalement retrouver le chemin du studio avec les autres membres de Franz Ferdinand.

"Right Thoughts, Right Words, Right Action" les voit retrouver de leur mordant. Nerveux et condensé (il ne dure que 35 minutes), l'album ne sort pas des sentiers déjà arpentés par le groupe, mais celui-ci a retrouvé le goût de la mélodie accrocheuse. "Right Action" le premier extrait du disque, "Evil Eyes", "Bullet" ou "Brief Encounters" devraient sans peine trouver leur place auprès des anciens tubes du groupe lors de concerts réputés pour leur qualité. Des harmonies venues de Californie, des mélodies délicates, des airs empruntés à Queen donnent des bouffées d'air frais au pop-rock arty de leurs débuts. La musique joyeuse et énergique cache souvent des paroles sombres, à l'humour pince-sans-rire, reflétant les doutes d'un Kapranos désormais quadragénaire, qui avoue "ne croire en rien mais aimerait bien avoir le manuel d'instruction" sur le titre "Fresh Strawberries". Dans "Goodbye Lovers and Friends" la chanson qui clôt l'album, il va jusqu'à imaginer son enterrement. Ses dernières volontés ? "Ne jouez pas de pop/Vous savez que je déteste la pop"

Disparition de Sid Bernstein


Sid Bernstein


Disparition de Sid Bernstein, l'agent artistique des Beatles, des Kinks et des Rolling Stones, qui fut un célèbre agent et promoteur musical américain. Il nous a quittés à l’âge de 95 ans.
C’est notamment lui qui avait "booké" le concert historique des Beatles au Shea Stadium de New York en 1965. Outre son travail régulier pour les Beatles, il avait également travaillé activement avec les Rolling Stones, les Kinks, les Animals, Jimi Hendrix, James Brown ou encore Abba

En 2005, il déclarait au magazine Sound on Sound que son travail était de "convaincre les gens qu'ils sont très bons et les amener à jouer encore mieux".

Marian McPartland est morte


Marian McPartland


Marian McPartland, une brillante pianiste de jazz qui a connu une carrière de plus de 60 ans, est morte à l'âge de 95 ans, a annoncé sa maison de disques. Marian McPartland, une brillante pianiste de jazz qui a connu une carrière de plus de 60 ans, est morte à l'âge de 95 ans, a annoncé sa maison de disques.
D'origine anglaise, la musicienne qui est aussi connue pour avoir animé pendant 30 ans son émission "Piano Jazz" sur une radio populaire américaine, National Public Radio (NPR), est morte mardi soir dans sa maison de Long Island, à New York, a indiqué Concord Music Group.

Épouse divorcée puis remariée du musicien Jimmy McPartland, elle a enregistré plus de 50 albums et a été récompensée par de nombreux prix. Dans son émission de radio, elle a interviewé pratiquement tous les majors du jazz de l'après Seconde guerre mondiale, selon NPR. Elle a raconté à la radio en 2005 que sa passion pour la musique avait commencé très tôt, quand elle était petite, après avoir entendu sa mère jouer du piano. "A partir de ce moment, je ne me rappelle pas quand je n'ai pas joué du piano, j'en jouais jour et nuit, partout où je me trouvais", a-t-elle dit. "Chez ma tante, au jardin d'enfant - partout où il y avait un piano, j'en jouais", a raconté la pianiste qui est décédée d'un arrêt cardiaque.